Roues VTT : tout savoir sur la gamme Mavic

Après DT Swiss il y a quelques semaines, je vous propose aujourd’hui de nous intéresser à la gamme roues de Mavic.

Cet article sur lequel je travaille depuis la semaine dernière arrive de manière compliquée, puisque nous apprenions il y a trois jours que la marque française plus que centenaire dont le QG est basé à Annecy avait été placée en redressement judiciaire le 7 mai dernier, entraînant des révélations assez folles concernant l’identité du groupe financier réellement propriétaire de la marque après son dernier rachat.

Bien que suscitant parfois la critique au sein de la communauté, ce qui est toujours le cas ou presque pour une marque à gros volumes qui fait le grand écart entre entrée de gamme et haut de gamme, Mavic a produit au fil des années des modèles emblématiques comme les Deemax Ultimate qui ont longtemps fait figure de référence incontournable en DH, facilement reconnaissables à la couleur jaune de leurs jantes reprenant le thème jaune et noir de la marque. Elle fut aussi à l’origine de la norme UST, qui si elle est aujourd’hui majoritairement remplacée par des alternatives plus légères fut à l’origine du pneu tubeless que nous utilisons tous aujourd’hui.

Je vous propose donc de faire un point complet sur la gamme, en espérant que la firme tricolore sorte rapidement de ses ennuis financier en trouvant un repreneur prêt à investir pour la relancer.

 

Descente


Deemax DH

Mavic Deemax DH

Les Deemax DH sont, comme leur nom l’indique, destinées à la descente.

Basée sur une jante en aluminium de 28mm de largeur interne à raccord soudé, le modèle a délaissé la couleur jaune facilement associée à la marque pour un noir plus classique. Ce qui ne change pas en revanche, c’est le poids inférieur à 2kg la paire (1990g précisément en 650B, 2090g en 29″) qui faisaient déjà sortir du lot les Deemax Ultimate il y a maintenant 10 ans.

Le système de roue libre est l’Instant Drive 360 que l’on retrouve sur les autres modèles de la marque avec ses 40 points d’engagement et un système à ratchet similaire à celui employé par DT Swiss. Les corps de roue libre en aluminium disponibles couvrent l’habituel triptyque Shimano/SRAM classique, XD et Micro-Spline.

Les Deemax DH utilisent 28 rayons plats à tirage droit croisés par 3 et l’interface disque est le 6 trous.

Les différentes versions proposées couvrent Boost et non-Boost à l’avant comme à l’arrière, le format DH, DH 7S (cassette 7v) ainsi que le Super Boost Plus. L’axe de 15mm à l’avant est convertible en 20mm avec l’adaptateur inclu.

 

Enduro / All-Mountain


Deemax Elite

Mavic Deemax Elite

Les Deemax Elite ont la lourde charge de combler à elles seules des pratiques qui vont de l’AM à l’Enduro.

Elles se basent sur une jante en aluminium de 30mm de largeur au raccord soudé et 28 rayons plats à tirage droit croisés par 3 pour un poids de 1945g la paire en 650B.

Côté moyeu on retrouve l’Instant Drive 360 déjà évoqué et ses 9° d’engagement. A nouveau ce modèle est décliné en corps de roue libre Shimano/SRAM, XD et Micro-Spline. L’axe avant est en 15mm, convertible à 20mm avec l’adaptateur inclu tandis que l’arrière est en 12mm, convertible en QR9 avec adaptateur optionnel. Il faut noter que l’ID 360 est par ailleurs convertible avec n’importe lequel des corps de roue libre si l’on change de transmission après achat.

L’interface disque est toujours le 6 trous et les moyeux sont disponibles au format Boost et non-Boost à l’avant comme à l’arrière. Les deux tailles de roues actuelles, 27.5″ et 29″ sont disponibles, le poids d’une paire montant dans le second cas à 2040g.

 

Trail


XA / XA35

Mavic XA

Les XA sont l’entrée de gamme en termes de roues destinées à une pratique Trail.

Elles mettent à profit une jante asymétrique au raccord manchonné de 30 ou 35mm de largeur interne et 24 rayons ronds à tirage droit croisés par 2 pour un poids de 1940g la paire en 650B et 30mm ou 2040g en 650B et 35mm.

Le moyeu est l’omniprésent Instant Drive 360, cette fois en version acier et non alu. Les corps de roue libre proposés ne changent pas et l’on a le choix entre Shimano/SRAM classique, XD et Micro-Spline. L’axe avant est en 15mm et l’arrière en 12mm, convertibles en QR9 via l’adaptateur fourni avec les roues non-Boost pour la version en 30mm. La déclinaison en jante de 35mm n’est elle proposée qu’au format Boost et par conséquent non compatible avec le QR9.

L’interface disque reste le 6 trous, les moyeux étant disponibles au format Boost et non-Boost à l’avant comme à l’arrière sur les XA, les XA35 étant comme énoncé précédemment uniquement proposées en Boost 15×110/12×148). Les XA et XA35 sont disponibles tant en 27.5″ qu’en 29″.

 

XA Elite

Mavic XA Elite

Les XA Elite passent au cran supérieur par rapport aux XA tout en restant sur une pratique Trail.

Côté jantes la paire reste sur l’aluminium (alliage Maxtal selon la dénomination de la marque) mais la largeur bat en retraite en ne s’élevant qu’à 25mm. Le raccord est soudé via la technologie Mavic SUP (soudé usiné) et le moyeu est raccordé via 24 rayons plats à tirage droit croisés par deux. Le poids descend à 1690g en 650B.

Côté moyeu on retrouve l’ID 360 en version alu, toujours disponible et inter-convertible entre corps de roue libre classique Shimano/SRAM, XD et Micro-Spline. Comme sur les XA, l’axe avant est en 15mm et l’arrière en 12mm, tous les deux convertibles en QR9 via l’adaptateur fourni avec les versions non-Boost.

L’interface disque est encore et toujours le 6 trous et les moyeux sont disponibles en Boost (15×110, 12×148) et non-Boost (15×100, 12×135/142). Les XA Elite sont également disponibles en 27.5″ et 29″, le poids d’une paire dans la seconde taille s’élevant à 1770g.

 

XA Elite Carbon

Mavic XA Elite Carbon

Les XA Elite Carbon sont elles aussi destinées à une pratique Trail et viennent itérer sur les XA et XA Elite.

Comme leur nom le laisse présager, elles s’appuient sur une jante asymétrique en carbone qui constitue donc la principale différence vis à vis des modèles plus bas dans la gamme. Point important, Mavic profite de ce changement de matériau pour faire repasser la largeur de ces jantes à 30mm, comme sur les XA. Le moyeu est raccordé via 24 rayons ronds à tirage droit croisés par 2. Ce yoyo entre matériau et largeur interne emmène les XA Elite Carbon à un poids très proche des XA Elite avec une balance qui affiche 1650g pour la paire en 650B.

Pas de surprise côté moyeu avec l’omniprésent Instant Drive 360, son système à ratchet et ses 40 points d’engagement. Les corps de roue libre disponibles couvrent toujours les standards Shimano classique, XD et Micro-Spline interchangeables au gré des envies et des besoins. Comme les autres modèles XA l’axe avant est en 15mm et l’axe arrière en 12mm, tous deux convertibles en QR9 via l’adaptateur fourni avec les modèles non-Boost.

L’interface disque ne change pas non plus et reste au 6 trous tandis que les largeurs de moyeu disponibles restent également inchangées avec Boost et non-Boost toujours au programme. Les XA Elite Carbon sont disponibles en 27.5″ et en 29″, le poids d’une paire dans cette dernière taille atteignant 1715g.

 

XA Pro Carbon 35

Mavic XA Pro Carbon

Les XA Pro Carbon 35 se positionnent tout en haut de la gamme Trail de la marque.

Elles proposent une jante en carbone de 35mm de largeur interne pour un poids au niveau des Elite Carbon en 30mm, soit 1645g en 650B. Ce modèle reste sur 24 rayons plats à tirage droit croisés par deux en acier.

Le moyeu ne change pas, c’est toujours l’Instant Drive 360 à 40 points d’engagement, et les corps de roue libre disponibles vont toujours du classique Shimano/SRAM au nouveau Micro-Spline en passant par le driver SRAM XD. Les XA Pro Carbon 35 ne sont comme les X35 proposées qu’au format Boost, axe de 15mm à l’avant et 12mm à l’arrière sont donc les seuls standards disponibles.

L’interface entre moyeu et disque de frein est toujours le 6 trous. A nouveau, ce modèle n’étant proposé qu’au format Boost, les seules dimensions de moyeu proposées sont le 15x110mm à l’avant et 12×148 à l’arrière. Il n’y a pour le moment pas de version 29″ disponible pour cette paire de roues.

 

Cross-country


Crossmax

Mavic Crossmax

On passe maintenant à la gamme cross-country avec un nom reconnaissable à mille lieux : les Crossmax !

Le modèle éponyme de base s’appuie sur une jante en aluminium de 25mm de largeur interne au raccord manchonné (sleeved) et 24 rayons ronds à tirage droit croisés par deux pour un poids de 1850g la paire en 650B.

Côté moyeu on reste, vous l’aurez compris, sur l’Instant Drive 360 accompagné comme les XA d’un corps de roue libre acier et non pas alu comme la plupart des modèles Mavic. Celui-ci reste toutefois disponibles en version Shimano/SRAM classique, XD ou Micro-Spline et interchangeable par la suite si nécessaire. On retrouve également la compatibilité des axes standards de 15mm à l’avant et 12mm à l’arrière avec le format QR9 dont les adaptateurs sont livrés avec les modèles non-Boost, à nouveau comme sur la série XA.

L’interface disque reste encore et toujours le 6 trous. Les Crossmax sont disponibles en Boost et non-Boost, en 27.5″ et 29″ pour un poids qui varie pour la paire entre 1850g pour la première taille et 1930g pour la seconde.

 

Crossmax Elite

Mavic Crossmax Elite

A l’image des XA Elite, les Crossmax Elite itèrent sur le modèle de base tout en restant destinées à une pratique cross-country.

Et comme les XA Elite, les Crossmax Elite s’appuient pour descendre en poids sur une largeur de jante inférieure aux Crossmax de base, soit 22mm contre 25mm. La jante en elle-même reste en aluminium mais le raccord est soudé plutôt que manchonné. Le moyeu est raccordé via 24 rayons plats en acier à tirage droit croisés par deux. Le poids de l’ensemble affiche 1595g sur la balance pour une paire en 650B.

L’Instant Drive 360 reste le combo moyeu/roue libre de référence avec ses 9° d’engagement et son système à ratchet. Les corps de roue libre reviennent à l’aluminium et assurent toujours la compatibilité avec tous les standards actuels Shimano et SRAM. Axe de 15mm et 12mm à l’avant sont logiquement de la partie, encore une fois facilement convertibles en QR9 dans les versions non-Boost grâce aux adaptateurs inclus.

Pas de changement côté disque de frein avec une interface moyeu/disque qui ne s’éloigne pas du 6 trous. Les Crossmax Elite sont disponibles tant au format Boost que non-Boost en 27.5″ et 29″ avec un poids pour la paire qui s’élève à 1655g dans cette seconde taille.

 

Crossmax Pro

Mavic Crossmax Pro

Les Crossmax Pro viennent apporter leur pierre à l’édifice en ajoutant de la technicité notamment côté rayons par rapport aux Crossmax Elite.

Ce modèle, uniquement disponible en 29″, s’appuie toujours sur une jante en aluminium de 22mm de largeur interne. Il utilise la technologie ISM 4D (Inter Spoke Milling ou fraisage entre les rayons) qui donne cette forme particulière à la jante que l’on retrouve sur les Crossmax Elite ou d’autres modèles abordés précédemment dans la série XA notamment. Elle permet d’après la marque de réduire de 15% le poids des jantes qui l’utilisent. Ce modèle est également sur une vraie base UST par son utilisation de la techno FORE Drilling, la jante étant percée uniquement côté rayons, ce qui permet d’avoir une surface complètement étanche là où l’on a pris l’habitude d’utiliser quelques tours de scotch pour étanchéifier les jantes modernes tubeless ready.

Côté rayons les Crossmax Pro ont aussi leurs spécificités avec l’emploi de rayons en aluminium dans un alliage que Mavic nomme Zicral. Ils sont ici au nombre de 24, plats et à tirage droit, croisés par 2 à l’avant et en Isopulse (croisés par deux côté transmission, non croisés côté disque) à l’arrière.

On retrouve pour le reste l’éternel Instant Drive 360 accompagné de roulements ajustables QRM+ à l’avant. Les options de corps de roue libre et les dimensions de moyeux disponibles sont les mêmes que sur les Crossmax Elite, tout comme l’interface disque 6 trous.

Ce modèle n’est toutefois disponible pour le moment qu’en 29″ pour un poids qui reste contenu à 1580g la paire.

 

Crossmax Elite Carbon

Mavic Crossmax Elite Carbon

Comme leur nom l’indique, les Crossmax Elite Carbon passent à la fibre de carbone, toujours pour une pratique XC.

La marque joue à nouveau au yoyo avec les largeurs de jante, ce modèle affichant 26mm de largeur interne, soit 1mm de plus que les Crossmax de base et 4mm de plus que les Crossmax Elite. Entre cette jante carbone et les moyeux se dressent 24 rayons ronds en acier à tirage droit croisés par deux, pour un poids total de 1590g la paire en 650B.

L’Instant Drive 360 et ses 40 points d’engagement sont toujours de la partie. Les corps de roue libre disponibles ne changent pas, avec comme d’habitude la possibilité d’inter-changer Shimano/SRAM, XD et Micro-Spline. A nouveau, l’axe de 15mm à l’avant et 12mm à l’arrière sont également inter-changeables sur les modèles non-Boost avec le standard QR9 dont les adaptateurs sont inclus.

Point de Centerlock à l’horizon, le standard de fixation de disque de frein au moyeu reste le même avec le 6 trous. Les Crossmax Elite Carbon sont disponibles en Boost et non-Boost à l’avant comme à l’arrière et dans les deux tailles de roues du moment, 27.5″ et 29″. Le poids d’une paire dans chaque taille est respectivement de 1590g et 1675g.

 

Crossmax Pro Carbon

Mavic Crossmax Pro Carbon

Dernier modèle cross-country que nous allons voir, les Crossmax Pro Carbon tiennent le haut du pavé tant du côté tarifs que spécifications.

A l’image du modèle vu précédemment, les Crossmax Pro Carbon sont essentiellement des Crossmax Pro auxquelles on a ajouté une jante carbone. Il faut cependant, comme on commence à en avoir l’habitude, prêter attention aux changements incessants de largeur interne. Ici, Mavic décline une jante de 23mm, contre 22mm sur les Crossmax Pro en aluminium et 26mm sur les Crossmax Elite Carbon.

Ce modèle perd les caractéristiques des Crossmax Pro qui en faisaient un modèle aluminium assez spécial au poids contenu et reprend la plupart des caractéristiques des Elite Carbon, notamment côté rayons avec un perçage de jante classique et 24 rayons en acier plats à tirage droit croisés par deux.

L’ID 360 est encore et toujours l’unique système de roue libre au programme, accompagné ici de roulements scellés QRM Auto. Les corps de roue libre disponibles couvrent toujours l’ensemble du spectre avec les classiques Shimano/SRAM, XD et Micro-Spline. Les axes de 15mm à l’avant et 12mm à l’arrière sont à nouveaux convertibles en QR9 sur les versions non-Boost grâce aux adaptateurs fournis.

Le 6 trous est là pour rester côté disque, et ce modèle est à nouveau disponible en Boost et non-Boost. Mavic ne propose en revanche qu’une version 29″ des Crossmax Pro Carbon, dont le poids réussit tout de même à descendre à 1510g la paire, soit 165g de moins que l’équivalent en Crossmax Elite Carbon, mais seulement 70g de mieux que la version alu Crossmax Pro.

 

VTTAE


E-Crossmax

Mavic E-Crossmax

L’E-Crossmax fait partie des trois grands modèles de la marque conçus pour le marché de l’e-bike.

Il propose une jante en aluminium de 30mm de largeur interne au raccord manchonné et 28 rayons ronds en acier à tirage droit croisés par 3 pour un poids qui s’élève à 2100g la paire en 27.5″.

L’Instant Drive 360 est toujours la roue libre de référence, avec corps de roue libre en acier sur ce modèle. Corps de roue libre qu’il est toujours possible de choisir ou convertir entre Shimano/SRAM classique, XD et Micro-Spline. Axe de 15mm à l’avant et 12mm à l’arrière sont standard, mais il est possible de convertir l’avant en 20mm si nécessaire.

Comme le reste des modèles destinés au marché VTTAE, l’E-Crossmax n’est proposé qu’au format Boost, tant en 27.5″ que 29″. Le poids de cette seconde version atteint 2175g. Et oui, le 6 trous reste l’interface moyeu/disque unique.

 

E-XA 35

Mavic E-XA

Les E-XA sont, logiquement, le pendant VTTAE des XA destinées au Trail, ici en 35mm de largeur interne.

On retrouve donc une jante en aluminium de 35mm au raccord manchonné associée à 28 rayons ronds en acier à tirage droit croisés par 3 pour un poids total de 2140g en 27.5″, qui est l’unique taille disponible.

Le moyeu Instant Drive 360 et son système à ratchet aux 9° d’engagement est toujours là, avec à nouveau un corps de roue libre en acier. Cette utilisation de l’acier est très répandue sur les modèles VTTAE qui enregistrent des contraintes supérieures aux autres gammes et on la retrouve par ailleurs chez d’autres fabricants. Il est toujours possibles d’opter pour le corps de roue libre Shimano classique ou XD, et une version Micro-Spline alu est disponible pour conversion.

A nouveau ce modèle n’est décliné qu’en Boost tant à l’avant (15×110) qu’à l’arrière (12×148).

 

E-XA 30 Elite / E-XA 35 Elite

Mavic E-XA Elite

Pour conclure, les E-XA 30 Elite et E-XA 35 Elite viennent faire passer le poids d’une paire en dessous des 2kg.

Ces deux modèles sont basés sur une jante en aluminium au raccord soudé et implémentant la technologie ISM 4D de 30mm et 35mm respectivement. Le moyeu est raccordé via 28 rayons plats à tirage droit croisés par 3.

Pour la dernière fois, la roue libre ID 360 vient accomplir son office, accompagnée à nouveau par un corps de roue libre en acier au format Shimano/SRAM ou XD, la version Micro Spline en aluminium étant à nouveau disponible pour conversion dans un second temps.

Ces deux modèles sont disponibles en Boost uniquement, avec un axe avant de 15mm convertible en 20mm grâce à l’adaptateur inclu. L’interface moyeu/disque est encore et toujours les 6 trous.

Mavic propose le E-XA 30 en 27.5″ et 29″ et le E-XA 35 et 27.5″ seulement. Le poids de la paire est de 1960g dans le premier cas, 2060g dans le second et 1990g dans le troisième.

 

Le mot de la fin


Ecrire ce (très) long article fut malgré sa taille une bouffée d’air frais après avoir du la semaine dernière passer un temps incommensurable à décrypter l’offre d’amortisseurs SRAM et voguer de recherche en recherche pour comprendre comment précisément se structurait la gamme. Un peu comme gravir 1000m de D+ via une DFCI plutôt que par un sentier à vaches.

Mavic détaille sur son site de manière claire et très détaillée les caractéristiques de ses modèles, du type de joint sur ses jantes à la compatibilité entre corps de roue libre et moyeux, références catalogue de chaque adaptateur à l’appui, en passant par le type de rayons et leur laçage. Chaque techno, si elle n’est pas présentée sur la fiche produit, est listée et facilement retrouvable sur le site avec une description concise.

Bref, le paradis pour geek de la bicyclette à crampons, le type de présentation qui s’il était adopté par toutes les marques me permettrait de sortir deux articles par semaine plutôt que lutter avec mon temps libre pour péniblement en achever un trois week-ends sur quatre.

Quant à la gamme de roues que Mavic décline, je dois avouer rester quelques peu perplexe devant ce constant changement de largeur de jante d’une mouture à l’autre. Qu’un modèle destiné au cross-country propose une version “race” ou “pro” avec une largeur en retrait n’est ni un cas isolé, ni dénué de sens. Mais les sauts constants sur la gamme XC et surtout l’utilisation de ce schéma dans la gamme Trail me laissent davantage circonspect, et l’on se peut logiquement se demander si la marque ne profite pas de ce petit coup de rabot pour gagner en poids sur certaines gammes, d’autant plus qu’elle peine à se battre avec des modèles concurrents sur ce plan.

Bref, ce point mis à part, on peut louer la présence de modèles aluminium dans le moyen-haut de gamme qui plaira sans aucun doute à ceux qui ont eu, ou ne veulent pas avoir, de mauvaise expérience avec le carbone.

 

Pour aller plus loin :

 

Vous avez aimé ce guide ? N’hésitez pas à le faire savoir juste en dessous dans les commentaires ou avec un like sur la page Facebook de Glisse Alpine pour ne pas rater les prochains !

Besoin de plus d’informations ? Posez vos questions dans les commentaires !

 

Note : les liens en italique pointant vers un vendeur sont des liens affiliés. Si vous les utilisez pour faire votre achat, une commission m’est versée par le vendeur, sans que le prix n’augmente pour vous. Un grand merci à vous si vous les utilisez, je m’offrirai une bière à l’issue de ma prochaine sortie !

 

Besoin de conseils pour choisir les meilleurs pneus ?

 

VTT-tout-savoir-pour-choisir-ses-pneus-400

 

Dans ce guide gratuit d'une dizaine de pages, je vous explique comment déchiffrer l'offre actuelle et choisir les meilleurs pneus VTT pour votre pratique.

Gomme, carcasse ou encore dessin n'auront plus de secret pour vous, et une sélection des grands classiques du pneu de vélo de montagne vous permettra de partir sur des bases sûres !

 

Vous aimerez aussi :

Sébastien

Papa de Glisse Alpine et homme à tout faire depuis 2016. Rideur. Editeur. Photographe. Développeur. SysAdmin. Web Perf. SEO. Marketing. Café.

icone facebook icone twitter icone rss icone youtube

2 commentaires sur “Roues VTT : tout savoir sur la gamme Mavic

  • 15 mai 2020 à 8 h 24 min
    Permalink

    Salut Sebastien,

    J’adore ta série d’article sur les gammes de marques ( freins, fourches, roues etc ) j’y retourne souvent pour avoir des infos c’est même plus clair que chez les constructeur! ^^ Concernant Mavic j’ai souvent lu des critiques aussi radicales que c’est de la merde, c’est pourri etc, pour le même prix tu as mieux etc. J’ai longtemps hésité entre les deemax elite et les fortus de chez hope pour le même prix, j’ai prix les deemax et j’en suis content!

    Bref bravo pour ton travail!

    Répondre
    • 17 mai 2020 à 20 h 13 min
      Permalink

      Salut Pierre,

      Super, merci pour ton commentaire !

      Oui, les avis négatifs sur Mavic sont nombreux faciles à trouver. Après c’est toujours difficile de faire la part des choses quand une marque propose un haut de gamme qui vaut dix fois le prix de son bas de gamme, qu’elle écoule de gros volumes et qu’elle est présente sur le marché depuis une éternité.

      Répondre

Répondre à Sébastien Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.