Test : Fox X2

Lancé en 2016, le Fox X2 se positionne sur le segment Enduro et DH en parrallèle du modèle à ressort de la marque, le DHX 2.

Aujourd’hui je vous propose un test du X2 en version HSC/LSC/HSR/LSR Factory et millésime 2019, monté en 267×89 (mm) ou 10.5×3.5 (pouces) sur mon habituel Tues pour une utilisation DH.

 

Fiche technique


Tout d’abord, le X2 est disponible en version HSC/LSC/HSR/LSR, testée ici, ou en version avec levier à deux positions. La seconde est plutôt proposée sur les modèles disposant de moins de course et destinés à être pédalés avec une relative efficacité tandis que la première vise clairement une pratique DH et fait fi de tout blocage.

Il est dôté d’un large volume, technologie que Fox désigne sous le terme EVOL (extra volume), qui vis à se rapprocher du ressenti d’un ressort hélicoïdal. Pour rappel, un ressort hélicoïdal a une courbe d’amortissement linéaire tandis qu’elle est plus ou moins progressive sur un ressort pneumatique, le volume d’air effectif diminuant plus l’on avance dans le débattement.

 

Fox X2 - packaging

 

Côté réglages, Fox adopte pour moi le meilleur positionnement qui soit en proposant une plage très étendue accompagnée d’un manuel précisant les réglages de base conseillés pour chaque pression, de 90 à 250psi.

Compression basse et haute vitesse ainsi que rebond basse et haute vitesse sont donc disponibles sur une large amplitude d’une vingtaine de clics. Le réglage se fait via deux clés six pans de 3 et 6mm ou en utilisant le mini-outil fourni.

Cette approche n’est pas pour déplaire et l’on ne ressent pas le manque d’une molette utilisable à la main, souvent plus difficile à actionner. Chaque clic est franc, ce qui n’est pas toujours le cas sur d’autres produits où l’on se demande parfois où l’on en est. Leur accès est aussi très aisé, ce qui encore une fois n’est pas toujours le cas et pose parfois problème selon la configuration du système de suspension et la position de l’amortisseur.

La plage de réglage est vraiment très, très large. Pas besoin ici d’aller modifier l’empilement des rondelles au niveau de la cartouche si l’on sort un peu des sentiers battus en termes de gabarit ou de pratique, tout le monde devrait trouver son bonheur avec les réglages externes.

 

Fox X2 - réglages

 

Le carnet qui fait office de guide pour se régler constitue un excellent point de départ très appréciable. J’ai fini par utiliser un peu moins de rebond et compression que conseillé pour avoir une suspension un peu plus rapide, mais c’est avant tout un choix dicté par mes préférences du moment et le terrain rencontré.

En donnant cette large plage d’ajustement, Fox permet aux utilisateurs qui le souhaitent de se régler aux petits oignons de manière simple et sans limitation. Avec des réglages par défaut clairs et basés sur la pression d’air, le X2 est tout aussi facile d’accès à des pratiquants moins expérimentés ou qui ne veulent simplement pas se prendre la tête.

Le X2 permet également de modifier sa courbe d’amortissement via l’utilisation de tokens ou cales dans la partie air. Il peut paraitre étonnant au premier abord que la boite mentionne la présence de 4 tokens alors qu’elle n’en contient qu’un. C’est en fait parce que le X2 est livré d’origine avec 3 cales déjà installées, en tous cas sur ma version en 269x89mm. Le nombre de cales maximal dépend de la dimension de chaque modèle et varie de 2 pour les plus courts à 5 pour mon exemplaire XXL, voir 6 pour le plus grand au format métric.

Avec son gros volume, il a parfois été reproché au X2 dans ses précédentes moutures d’être trop linéaire. Un comble pour un ressort à air, mais un reproche qui a été pris en compte par la marque qui a apporté quelques modifications cette année pour y remédier. La pression maximale a également été portée à 300 psi et Fox a ajouté un bumper en fin de course pour éviter les talonnements trop brutaux.

 

Fox X2 - Tues

 

Point intéressant avant de partir rouler, sur cet amortisseur la compensation avec le ressort négatif se fait à environ 1 cm de débattement (en tous cas sur mon modèle). Ne soyez donc pas étonné d’avoir un amortisseur très dur sur le début du débattement après l’avoir gonflé pour la première fois. Enfoncez-le un peu et il devient automagiquement bien plus souple une fois la chambre négative à la bonne pression. Vous pouvez alors vérifier votre pression et rajouter un peu d’air si nécessaire. Garder la pompe attachée à la valve pendant cette étape permet donc de gagner du temps.

Fox consacre d’ailleurs une procédure entière à ce sujet dans la documentation et conseille d’égaliser la chambre tous les 50 psi, que ce soit au moment d’ajouter ou de retirer de la pression.

Pas de révolution pour le reste, on retrouve notamment le revêtement Kashima habituel sur les séries Factory. Ce modèle est disponible en tailles standard mais aussi en monte trunnion.

 

Sur le terrain


Direction donc les 7 Laux, as usual, pour une première journée en compagnie de cet amortisseur estampillé renard roux.

Dès les premiers tours de roue, le X2 impressionne. Malgré un premier réglage en pression un peu optimiste à 160psi pour un peu plus de 90kg équipé qui m’obligea à sortir la pompe au bout de 30 secondes, ma deuxième tentative à 180psi fut la bonne et n’évolua qu’à la marge au fil des journées.

La progressivité du Tues se marie ici extrêmement bien avec la courbe d’amortissement du X2 et ses 3 cales pré-installées, à tel point que j’en fut presque déçu de ne pas passer plus de temps à tester différents réglages. Après plusieurs journées sur différents bikeparks, mes réglages n’ont quasiment pas évolué à quelques clics et psi près. Retirer une cale est également une bonne option avec un vélo si progressif, mais je suis personnellement revenu à 3 parce que la progressivité c’est comme le saucisson, c’est la vie. Bref.

 

Test Fox X2 - 7 Laux

 

Dans tous les cas la marge d’ajustabilité est encore une fois importante et devrait permettre de facilement tuner la progressivité de son amortisseur que l’on possède un cadre avec une courbe d’amortissement très progressive ou beaucoup plus linéaire, que l’on soit lourd ou léger, que l’on soit à l’attaque ou à la cool.

Les réglages par défaut sont excellents, avec un rebond qui ne met pas en défaut sur les appels et une roue arrière qui suit extrêmement bien le terrain pour assurer un grip de premier ordre.

Un des points les plus marquants sur ces multiples journées de test est peut être la facilité avec laquelle le X2 absorbe un terrain irrégulier à haute vitesse, offrant parfois l’impression de vraiment le survoler. La sensibilité en début de course est superbe et la partie hydraulique fait un très bon travail pour rapidement revenir en position. La conjugaison des deux permet vraiment de prendre du recul pour lire le terrain plutôt que se concentrer sur les passages qui font mal. Cette sensibilité se fait sans concession, mon modèle n’ayant pas complètement talonné une seule fois depuis que je l’utilise malgré mes passages réguliers sur l’étalon huck-to-flat de Cortillets avec réception dans les racines.

Aucun problème rencontré en ce qui concerne l’endurance sur les longues descentes à cause de l’échauffement, mais à vrai dire je ne m’attendais pas vraiment à ce que ce soit le cas quand on connait le succès de cet amortisseur sur le circuit mondial de DH où il est bien davantage malmené qu’entre les mains de votre fidèle serviteur.

 

Verdict


Le X2 de Fox marche bien, très bien même. Si son prix le positionne comme un amortisseur premium, la marque au renard ne déçoit pas en proposant via sa ligne Factory un accès complet à tous les réglages nécessaires pour s’adapter à tous les vélos, tous les terrains, et tous les rideurs… à défaut de s’adapter à toutes les bourses.

Si vous avez aimé ce test et que le X2 est l’élu de votre cœur, je vous redirige vers Alltricks : Fox X2. Si vous faites un achat après avoir cliqué sur ce lien, une petite commission m’est reversée par le site marchand sans que ça ne change rien pour vous, et cela me permet d’acheter du matériel pour les prochains tests. Un grand merci à vous si vous supportez Glisse Alpine en utilisant ce type de lien que je met régulièrement dans mes articles !

Accessoirement, vous pouvez me laisser un commentaire si vous avez des suggestions de matériel à tester !

 

Vous avez aimé ce guide ? N’hésitez pas à le faire savoir juste en dessous dans les commentaires ou avec un like sur la page Facebook de Glisse Alpine pour ne pas rater les prochains !

 

Besoin de conseils pour choisir les meilleurs pneus ? Mon guide est là pour vous aider !

 

VTT-tout-savoir-pour-choisir-ses-pneus-400Dans ce guide gratuit d'une dizaine de pages, je vous explique comment déchiffrer l'offre actuelle et choisir les meilleurs pneus VTT pour votre pratique.

Gomme, carcasse ou encore dessin n'auront plus de secret pour vous, et une sélection des grands classiques du pneu de vélo de montagne vous permettra de partir sur des bases sûres !

Vous aimerez aussi :

Suspensions VTT : la résurrection du ressort hélicoïdal, hype ou retour aux sources justifié ?
1209
Il fut un temps où les choses étaient simples. Pendant des années, n'importe quel VTT, du cross-country à l'all-mountain, était équipé de suspensions à air. Seules exceptions : les fourches très bas d...
Suspensions Fox : quelles différences entre Factory, Perf Elite, Performance et Rythm ?
8668
Depuis 2017, Fox a introduit un changement important dans l'étagement de sa gamme. Chaque modèle précédemment disponible en versions Evolution ou Factory (la gamme Performance pointant son nez ça et l...
Fourches RockShox : quelles différences entre Select, Select+ et Ultimate ?
323
Révolue est l'époque où Rockshox proposait une unique cartouche Charger sur sa Pike. Cette année, avec sa gamme 2020 lancée au printemps, les rouge et noir se sont alignés sur la segmentation proposée...
Test : grips Fabric Silicone
180
Fabric est une marque finalement peu connue quand on la compare aux références du secteur comme ODI, Ergon, Lizard Skins, ESI ou encore Race Face, pour ne citer qu'eux. Peut-être davantage mise en ava...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.