VTT : une solution simple et rapide aux vélos qui craquent

Bête noire pour certains, désagrément sonore au long cours finalement oublié par la force de l’habitude pour d’autres, les craquements ont de multiples origines possibles, qui font de leur résolution une entreprise qui peut parfois s’apparenter à un chemin de croix.

S’ils peuvent effrayer le pratiquant novice (on parle bien ici de craquements sonores et non de fissures apparentes), ils sont dans l’extrême majorité des cas totalement bénins sur le plan fonctionnel, mais peuvent vite s’avérer agaçants lorsque chaque coup de pédale entraîne une plainte lancinante alors que l’on cherche à se mouvoir dans un silence des grands espaces uniquement perturbé par les chuchotements de la faune locale.

Je vous propose dans ce rapide article de revenir sur les causes courantes des craquements, et discuter d’une solution simple qui ne semble jamais abordée bien qu’elle permette de solutionner une partie de ces problèmes sans aucun investissement ni compétence particulière, si ce n’est quelques minutes de son temps libre.

 

Des causes multiples aux craquements


Trouver la source de ces craquements est souvent la croix à la bannière, car il est extrêmement compliqué d’isoler leur origine sur un cadre qui tend à propager les sons d’un bout à l’autre.

Le coupable tout trouvé est le boitier de pédalier, les modèles press-fit devenus ultra-majoritaires ayant, la terrible réputation de craquer à tout bout de champ.

Le défaut du boitier press-fit est, comme son nom l’indique, de s’appuyer sur le pressage d’une pièce dans une autre pour assurer son maintien en position, à mettre en perspective avec les boîtiers vissés. La déformation des matériaux entraîne un glissement entre deux surfaces censées être totalement solidaires, et l’apparition de ces nuisances sonores, renforcées par l’infiltration éventuelle de corps étrangers.

Le hic, c’est que sur un vélo, un nombre considérable de composants utilisent ce type d’interface au sens large pour être montés sur le cadre : c’est le cas par exemple pour un jeu de direction, mais aussi tout simplement une tige de selle serrée via un collier. C’est par ailleurs le cas sur certains composants eux-même, comme par exemple les fourches, où le pivot et les plongeurs sont tous les trois pressés sur le té.

Té fourche

Enfin, au niveau du cadre lui-même, les roulements sont également pressés et soumis au phénomène de fretting (souvent associé à la corrosion) à la source de nombre de ces désagréments sonores.

Si l’usure de ces surfaces est augmentée par les infiltrations d’eau ou de corps étrangers, il est intéressant de comprendre que le mécanisme de fretting-corrosion ou corrosion de contact mis en évidence notamment au niveau des fourches ne les requiert pas. Ce type d’interface ne s’appuie en réalité que sur environ 15% des surfaces métalliques réellement en contact l’une avec l’autre, la finition de chaque élément n’étant pas parfaite. Sous l’effet de micro-glissements localisés entre les deux surfaces, celles-ci se soudent ponctuellement, puis ce point de soudure est détruit lors d’un glissement ultérieur, entraînant la formation d’un cratère sur la surface concernée et la production de matériau libre entre chacune d’entre elles, ce qui augmente l’abrasion et est souvent suivi d’une oxydation.

Bref, si vous êtes en un paragraphe devenus passionnés par ce sujet, je vous recommande cet article du magazine Assembly (ça ne s’invente pas) qui revient notamment sur l’utilisation de liants comme la Loctite pour y remédier, une solution adoptée par certains dans le milieu du VTT entre le pivot et le té pour résoudre les problèmes de fourches qui craquent.

 

Une solution rapide pour un vélo silencieux


Si le diagnostique peut s’avérer long et fastidieux quand le problème vient de sa fourche, d’un jeu de direction ou d’un boitier de pédalier à remplacer, il y a un point à vérifier qui demande peu d’efforts et vaut la peine d’être rayé de sa liste s’il ne conduit pas à une résolution directe.

Il peut paraître futile après avoir discuté de frettage corrosif, mais un nombre substantiel de craquements provient tout simplement de l’accumulation de poussière au mauvais endroit. Il est donc parfois possible de s’en débarrasser par des actions très simples comme sortir sa tige de selle, passer un coup de chiffon sur celle-ci et à l’intérieur du tube de selle, avant de la remonter.

C’est à nouveau une piste valable peu ou prou pour tous les composants dont le maintien en position s’appuie sur le contact entre deux surfaces : rails de selle et chariot, ou potence et cintre en sont d’autres exemples.

Pivots roulements suspension

Souvent, c’est au niveau des roulements que le problème est localisé, d’autant plus qu’on a du mal à mettre le doigt sur son origine exacte. On entend ou lit souvent qu’un changement ou entretien régulier de ses roulements via un re-graissage est important, et bien ce que ce soit vrai modulo la qualité de ces derniers, il est souvent possible d’éliminer certains craquements sans même les sortir du cadre ou les re-graisser, simplement en démontant chaque élément de la suspension pour les exposer et en nettoyant consciencieusement ces derniers au niveau des axes.

Il est en effet courant que les infiltrations extérieures commencent à poser problème à ce niveau plutôt qu’à l’intérieur du roulement ou entre la bague extérieure et le cadre au vu des ajustements en jeu.

Ce point particulier est à mon sens trop souvent oublié, et solutionne pourtant bon nombre de craquements qui tendent à apparaître rapidement sous certaines conditions, d’autant plus que les éléments de suspension sont sur-exposés par leur localisation proche du boitier de pédalier et leur propension à recevoir les projections de la roue arrière.

 

Le mot de la fin


Il est possible d’aller très loin dans l’analyse de ce qui peut constituer une source de craquements sur un vélo, et, bien que certains soient des coupables tout trouvés, tout composant ou presque peut jouer son rôle dans cette triste réalité.

Un démontage rapide de son amortisseur, basculeur et triangle arrière pour passer un rapide coup de chiffon et appliquer un peu de graisse et/ou de frein filet là où c’est nécessaire est toutefois une première étape qui me semble valoir son pesant de cacahuètes au vu du faible investissement en temps qu’il requiert, d’autant plus qu’elle permet au passage de vérifier le bon mouvement des roulements et envisager un potentiel entretien plus poussé à venir.

 

Pour aller plus loin :

 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir juste en dessous dans les commentaires ou avec un like sur la page Facebook de Glisse Alpine !

Envie d’être tenu au courant de la publication des prochains ? Inscrivez-vous à la newsletter.

Besoin de plus d’informations ? Posez vos questions dans les commentaires !

 

Besoin de conseils pour choisir les meilleurs pneus ?

 

VTT-tout-savoir-pour-choisir-ses-pneus-400

 

Dans ce guide gratuit d'une dizaine de pages, je vous explique comment déchiffrer l'offre actuelle et choisir les meilleurs pneus VTT pour votre pratique.

Gomme, carcasse ou encore dessin n'auront plus de secret pour vous, et une sélection des grands classiques du pneu de vélo de montagne vous permettra de partir sur des bases sûres !

 

A la une en ce moment

Sébastien

Papa de Glisse Alpine et homme à tout faire depuis 2016. Rideur. Editeur. Photographe. Développeur. SysAdmin. Web Perf. SEO. Marketing. Café.

icone facebook icone twitter icone rss icone youtube

2 commentaires sur “VTT : une solution simple et rapide aux vélos qui craquent

  • 14 juillet 2021 à 20 h 04 min
    Permalink

    Personnellement mon vélo craquais depuis 6 mois, c’était une soudure au niveau de la base arrière (je conseille de bien vérifier s’il n’y a pas de fissures quand le vélo craque) j’ai finalement fait ressouder la pièce et depuis plus aucun craquement !
    Plus sérieusement je voulais te remercier pour tes supers articles qui m’ont beaucoup aidé depuis que j’ai découvert glisse alpine! (Ça fait 1 ans que je connais et j’ai revu tout les anciens articles tellement le travail est qualitatif !)
    Gwen.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.