Burton Step On

Burton Step-On : la fix step-in réinventée ?

L’année dernière, Burton lançait sa dernière création en matière de fixations : le système Step-On, qui n’est pas sans rappeler son ancêtre Step-In qui hante encore les nuits de certains rideurs. Je vous propose aujourd’hui un point complet sur ce système qui pour le moment reste en marge du traditionnel double strap.

 

Concept et fonctionnement du Step On


La philosophie des Step-On repose sur une observation que l’on peut tous faire : si chausser ses fix après chaque remontée devient vite naturel, c’est, quand y pense, une véritable corvée. A tel point d’ailleurs que nous sommes nombreux à essayer de garder aussi souvent que possible les deux pieds attachés, ce qui a pas mal d’avantages, mais n’est malheureusement pas toujours faisable.

 

Technologie Burton Step On

 

Les Step-On visent donc à éradiquer le temps perdu à se contortionner les fesses dans la neige, en proposant un système où la boot vient se clipser dans la fixation, éliminant ainsi le besoin de recourir à des straps pour la maintenir.

Deux points de rétention sont situés à l’avant, de chaque côté des orteils, et un troisième vient maintenir le talon à l’arrière de la fix. C’est ce dernier qui se clipse et vient verrouiller le système. Un levier situé sur le côté de la fix permet lui de déclipser la boot pour la libérer.

 

Un système captif et encore peu répandu


Comme vous l’aurez deviné, à la lecture de ce descriptif, le système repose sur l’emploi d’une boot compatible avec la fixation, car elle se doit de posséder les points de connexion nécessaires pour maintenir l’ensemble. Le Step-On introduit donc une dépendance forte à la marque, puisqu’il devient impossible d’utiliser sa paire de boots préférée ou profiter du large éventail de modèles que proposent les différentes marques présentes sur le marché, ce qui n’est souvent pas un luxe pour trouver une boot de snowboard adaptée à son pied.

 

Burton Photon Step On

 

L’offre de boots Burton compatibles Step-On a été revue à la hausse par rapport à l’année dernière, mais elle reste actuellement faible, tout comme leur disponibilité. Théoriquement, la marque propose trois modèles homme, deux modèles femme, et un modèle enfant, respectivement les Ruler, Ion, Photon, Limelight, Felix et Zipline, toutes utilisant le système de serrage Boa. Dans les faits, il est à l’heure où j’écris ces lignes difficile de trouver du stock chez les principaux revendeurs en ligne, voir même directement sur le shop Burton.

Le même problème affecte les fixations. Un unique modèle éponyme existe, ce qui, pour le coup, évite les questions existentielles quand il s’agit par exemple de considérer le flex du spoiler lors du choix de ses fixations de snowboard.

 

Fix Burton Step On

 

Quoi qu’il en soit, si la marque avait clairement annoncé une disponibilité restreinte pour sa première saison, force est de constater qu’à l’aube de son deuxième hiver il est actuellement presque impossible de trouver un combo fix + boots à sa taille en France.

Pas de problème de compatibilité vis à vis des planches en revanche, puisque les Step On peuvent être montées aussi bien via les standards propriétaires Burton que sont le Channel et 3D, que l’universel 4×4.

 

Avantages et inconvénients


N’ayant pas eu la chance de mettre les pieds dans ce nouveau produit de la marque américaine, ce qui suit est un amalgame des présentations Burton ainsi que les quelques revues parues depuis. Chose que je n’aime pas trop faire, mais passons. Il me semblait important dans cet article de présentation de mettre en perspective quelques retours utilisateurs en face de ce qui est communiqué par la marque.

“Le Step-On est vendu par Burton comme une interface bien plus performante que la fixation traditionnelle.”

En s’affranchissant des straps pour exploiter un contact direct entre la boot et la fix, le Step-On est vendu par Burton comme une interface bien plus performante que la fixation traditionnelle, et qui promet une réactivité supérieure. Rien de surprenant quand on comprend qu’avec ce système la boot est totalement solidaire de la fix, alors qu’il y a un jeu certes minime, mais présent, dans toute fixation à straps, que ce soit au niveau de la chaussure qui se déforme légèrement, ou des straps qui en font de même.

En pratique, les premiers retours sont assez partagés et si cette réactivité semble bien au rendez-vous, certains testeurs rapportent qu’un jeu fonctionnel (ou pas) assez déconcertant est présent au niveau des points de connexion à l’avant de la boot.

Une grande question soulevée par la communauté lors du lancement du produit est celle du chaussage en poudreuse. Sur ce point les avis divergent également, certains trouvant le système efficace, d’autres inopérant dans ces conditions. De ce que j’ai pu voir, les défenseurs de cette seconde opinion semblent avoir tendance à pousser un peu loin leurs attentes. Même avec une fixation à straps, il est indispensable de vaguement déblayer l’intérieur de la fix avant de mettre le pied, sous peine d’avoir un positionnement totalement bancal et laisser se former à terme une couche de glace épaisse sous le pied. La fermeture des straps n’est pas synonyme de succès.

 

Burton Step On - Taquet talon

 

Le système Step On est par ailleurs conçu pour accomoder une fine couche de neige sous la chaussure en proposant un réglage à deux positions du clip situé au niveau du talon. Clip qui a cependant connu quelques déboires puisqu’un rappel a été effectué par Burton pour l’installation d’une nouvelle version de cette pièce vissée à l’arrière de la boot.

Finissons par revenir sur le tout premier, et massif, argument qui a mené à l’élaboration du Step On : la facilité de clipsage et déclipsage. On ne peut l’ignorer, et la proposition de valeur de ce côté est massive, surtout si vous ridez régulièrement avec des skieurs qui pestent à longueur de journée en vous attendant en haut des remontées.

 

L’innovation c’est cool, mais à quel prix ?


Côté porte-monnaie, difficile de porter un jugement tranché sur le placement tarifaire du système.

Une paire de fixation Step On est vendue aux alentours de 260€, soit peu ou prou le prix d’une Cartel, référence en termes de rapport performance/prix/polyvalence dans la gamme Burton.

Les boots sont en revanche bien plus dispendieuses que leurs cousines destinées aux fix à sangles et il faut généralement compter près d’une centaine d’euros en sus du prix du modèles de base. Des Ions que l’on trouve souvent autour de 370€ sont vendues 460€ en version Step On, les Rulers passent de 260€ à 340€.

 

Fix et boots Step On

 

Au final le prix d’un pack boots + fix n’est pas beaucoup plus élevé qu’avec le système traditionnel et ne semble pas déraisonnable quand on considère les renforts nécessaires sur la boot, l’ajout des clips et, sur la majorité des modèles, d’un strap de serrage supplémentaire de la cheville là où passerait normalement celui de la fix.

Encore une fois, si le manque de diversité est compréhensible vu le récent lancement de cette technologie et le choix de fix limité à un unique modèle, c’est vraiment au niveau du fit des boots qu’un écrémage conséquent peut se faire quant à l’adoption du système.

 

Le mot de la fin


Malgré ses inconvénients, avec le Step On Burton innove à nouveau dans une direction intéressante, qu’il appartient maintenant au marché de valider. L’interdépendance entre boots et fixations semble toutefois un frein important, à l’inverse du Channel que la marque a pu généraliser sur toutes ses planches grâce à la facilité avec laquelle il est possible de rendre compatible n’importe quelle fixation.

 

Cet article vous a été utile ? Vous avez eu l’occasion de tester les Step On ?N’hésitez pas à le faire savoir juste en dessous dans les commentaires ou avec un like sur la page Facebook de Glisse Alpine !

Besoin de plus d’informations ? Vous pouvez poser vos questions juste en dessous dans les commentaires !

 

Vous débutez le snowboard ? Recevez mon guide pour progresser efficacement !

apprendre-le-snowboard-7-astuces-guide-glisse-alpine

Dans ce guide gratuit d'une dizaine de pages, je partage avec vous 7 conseils qui m'ont permis d'apprendre rapidemment le snowboard et qui me sont encore utiles aujourd'hui après des années de pratique !

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :
Posted in Matériel, Snowboard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.