Pneus VTT : tout savoir sur la gamme Pirelli

Plus connue pour son offre automobile ou son actuelle mainmise sur les pneumatiques destinés à la Formule 1, Pirelli propose depuis deux ans une offre VTT, qui devrait bientôt évoluer côté Gravity si l’on en croit les derniers communiqués de presse de la marque, qui en plus de travailler avec Fabien Barel pour les développer, vient d’annoncer que ces nouveaux modèles mettrons leurs premiers crampons sur une piste de DH appartenant au circuit de coupe du monde ce week-end à Leogang.

La marque milanaise prend actuellement à revers le classique schéma qui veut qu’un dessin de pneu soit propre à une utilisation et donc une pratique spécifiques, bien que les vases soient souvent communicants. Si certains pneus enduro sont souvent utilisés en trail par exemple, grâce notamment à différentes versions qui peuvent faire varier la taille des crampons mais surtout les sections, carcasses et gommes disponibles, il est très rare qu’un dessin développé pour l’enduro descende jusqu’au cross-country, bien que l’exemple du Toro de Hutchinson soit peut-être la plus commune exception qui confirme la règle.

Ainsi le manufacturier italien propose un nommage déconcertant au premier abord mais loin d’être dénué de sens, avec pour chaque type de pratique un système de lettres qui indiquent l’utilisation escomptée d’un modèle : S pour les terrains meubles (Soft), H pour le hardpack (Hard), M pour les pneus les plus polyvalents (Mixed) ou encore R pour les pneus spécifiques à l’arrière (Rear).

C’est bien au final cette lettre qui désigne le dessin global utilisé, dessin identique à travers les pratiques mais avec une variation dans la taille des crampons selon la catégorie auquel le pneu appartient : Enduro, Trail ou XC.

Comme à l’accoutumée, nous allons voir chaque pneu un par un pour garder une structure commune, d’autant plus que des dessins spécifiques existent dans certaines catégories, mais de fait les Scorpion Enduro S, Scorpion Trail S et Scorpion XC S par exemple utilisent le même dessin de base.

Sans plus attendre je vous propose un point rapide sur les carcasses et gommes, avant de passer aux dessins à proprement parler.

 

Carcasses


Pneus Pirelli - Carcasses VTT

Pirelli a recours à quatre carcasses différentes à travers son offre. Elles sont pour la plupart spécifiques à une gamme, bien que certains modèles de pneus cross-country soient également offerts avec des renforts utilisés principalement sur les moutures trail.

 

Lite

C’est la carcasse la plus légère, offrant le minimum de protection avec une base 120 tpi.

 

ProWall

La carcasse ProWall 60 tpi est principalement utilisé sur la gamme Trail, avec notamment des renforts en nylon sur la tringle et une résistance aux crevaisons qui représente un milieu entre Lite et HardWall. Elle est également présente sur certains pneus de la gamme XC, en version 120 tpi plus légère mais plus fragile.

 

HardWall

La carcasse HardWall est utilisée sur les pneus Enduro de Pirelli. C’est une version 60 tpi, avec des renforts de gomme sur la tringle pour améliorer le support du pneu et réduire le risque de crevaison par pincement.

 

HyperWall

La carcasse HyperWall 60 tpi est la plus résistante, utilisée uniquement sur les modèles E-MTB ou VTTAE de la marque.

 

Gommes


Pirelli communique peu sur ses gommes et se contente d’offrir une option unique sur tous ses modèles : SmartGrip.

La gomme SmartGrip est déployée sur tout le pneu, afin notamment, selon la marque, d’offrir une usure régulière. C’est une différence conséquente par rapport à ce que l’on a coutume de rencontrer chez la concurrence, la plupart des manufacturiers optant pour un mélange de trois, voir quatre gommes différentes sur leurs pneus haut de gamme, les moutures mono-gommes étant principalement laissées aux pneus d’entrée de gamme, à quelques tendres (Super Tacky chez Maxxis par exemple) exceptions près.

Il faut toutefois noter que cette unique gomme serait finement adaptée à chaque catégorie de pneu pour offrir les qualités requises aux différentes pratiques.

La firme italienne propose également une seconde gomme SmartGrip+ dédiée aux VTT électriques, dont on sait à nouveau peu de choses si ce n’est qu’elle n’incorpore de la Lignine, point sur lequel je reviens plus en détail dans la section consacrée aux pneus E-MTB de l’offre Pirelli.

 

Pneus Enduro


Scorpion Enduro S

Pirelli Scorpion Enduro SL’Enduro S est le pneu polyvalent destiné aux terrains meubles (Soft) mais qui à l’image d’un DHF, Magic Mary ou Toro est avant tout le pneu passe-partout au grip élevé fer de lance du manufacturier.

On retrouve ainsi sur ce modèle un schéma assez classique avec de gros blocs, directionnels sur la rangée centrale, et suffisamment espacés pour faciliter le débourrage.

Pirelli propose une unique gomme et carcasse, SmartGrip et HardWall respectivement, qui couvrent toute la gamme enduro.

Le Scorpion Enduro S est disponible en 2.4″ et 2.6″ en 27.5″ et 29″ pour un poids de référence de 980g en 27.5″x2.4″.

 

Scorpion Enduro M

Pirelli Scorpion Enduro ML’enduro M est le pneu destiné aux conditions mixtes (Mixed).

Par rapport à l’Enduro S, ce modèle tend davantage vers les terrains secs et le hardpack, la gamme enduro ne proposant pas de modèle H. C’est par rapport à l’Enduro S un modèle plus intermédiaire, qui propose également un meilleur rendement, avec une rangée centrale assez proche mais des crampons plus petits et une rangée intermédiaire avant de basculer sur les crampons latéraux.

La gomme SmartGrip accompagne toujours la carcasse HardWall sur ce modèle.

Le Scorpion Enduro M est disponible en 2.4″ et 2.6″ en 29″, mais uniquement 2.4″ en 27.5″ pour un poids de référence de 940g dans cette dernière taille.

 

Scorpion Enduro R

Pirelli Scorpion Enduro RL’Enduro R est un pneu spécifique pour un montage à l’arrière (Rear).

Il met donc davantage l’accent sur le rendement, en proposant des crampons de taille moyenne et une répartition qu’on retrouve couramment sur les pneus destinés à l’arrière qui privilégient un bon potentiel de freinage plutôt qu’une forte directionnalité avec des rangées perpendiculaires marquées.

Pas de changement côté gomme et carcasse avec le combo SmartGrip et HardWall.

Le Scorpion Enduro R est disponible en 2.4″ et 2.6″ en 27.5″ et 29″ pour un poids de référence de 940g en 27.5″x2.4″.

 

 

Pneus Trail


Scorpion Trail S

Pirelli Scorpion Trail SOn prend les mêmes et on recommence !

Comme expliqué en début d’article, le Scorpion Trail S reprend le dessin “S” de Pirelli commun à l’Enduro S et au XC S, destiné aux terrains meubles et favorisant le grip.

Changement de pratique oblige, si la gomme SmartGrip est toujours de la partie, on passe cette fois à la carcasse ProWall.

Le tailles disponibles font pour cette pratique l’impasse sur les plus grosses sections, avec une seule d’entre elles disponible, le 2.4″, tant en 27.5″ qu’en 29″. Le poids est logiquement plus bas que la déclinaison enduro, la marque annonçant 920g en 27.5″.

 

Scorpion Trail M

Pirelli Scorpion Trail MMême chose avec le Scorpion Trail M, qui reprend le dessin “M” de la marque italienne, partagé avec l’Enduro M et le XC M. C’est pour rappel un design intermédiaire qui se veut plus rapide et plus adapté aux conditions sèches que le “S”.

On retrouve côté gomme l’éternelle SmartGrip, tandis que la carcasse ProWall destinée aux pratiques Trail s’impose.

Côté tailles c’est encore plus restrictif que pour le modèle “S”, avec une unique disponibilité en 29″x2.4″, taille pour laquelle le poids de référence communiqué est de 920g.

 

Scorpion Trail R

Pirelli Scorpion Trail RLe Trail R est sans surprise la variante Trail pour une monte arrière, avec toujours la mouture “R” de la gamme Pirelli qui emploie des crampons de taille moyenne avec une densité assez élevée sur la rangée centrale et une transition assurée avant d’atteindre la rangée latérale afin de fournir un bon rendement tout en conservant un grip acceptable et un pneu prévisible.

La gomme SmartGrip reste au programme, accompagnée de la carcasse ProWall.

Côté tailles le schéma est identique au Scorpion Trail M avec les deux tailles de roues mais une unique section de 2.4″. Le poids de référence en 27.5″x2.4″ est de 920g.

 

Scorpion Trail H

Pirelli Scorpion Trail HLe Scorpion Trail H est destiné au hardpack (Hard). C’est enfin l’occasion de voir un nouveau dessin dans la gamme Pirelli… ou presque.

La marque milanaise utilise sur ce modèle des crampons de petite taille pour privilégier le rendement plutôt que le grip, ce qui peut faire de ce pneu une bonne option en monte arrière. Si le dessin est différent des autres pneus étudiés jusqu’à présent, on retrouve les mêmes lignes directrices que les modèles “M” par exemple, notamment dans la forme de beaucoup des crampons ou leur distribution générale.

Gomme SmartGrip et carcasse ProWall sont toujours de la partie.

Autre similitude avec le rapide Scorpion Trail M, l’unique taille disponible, soit 29″x2.4″, pour un poids de référence de 920g.

 

Pneus Cross-country


Scorpion XC S

Pirelli Scorpion XC SOn lance cette partie cross-country avec le Scorpion XC S, qui, vous en avez maintenant l’habitude, reprend le dessin “S” de Pirelli, cette fois dans une mouture adaptée à la pratique avec des crampons de hauteur bien plus faible que les déclinaisons Enduro ou Trail. La visée de ce pneu au sein de la gamme XC ne change quant à elle pas, puisqu’il est toujours destiné aux conditions qui demandent le plus de grip.

Si la gomme reste comme sur toute la gamme le composé SmartGrip, deux choix de carcasse sont proposés pour ce modèle. D’un côté la ProWall renforcée que l’on retrouve sur tous les pneus de la gamme Trail, mais en 120 tpi ici, de l’autre la carcasse Lite, plus légère mais aussi moins résistante.

On bascule dans le monde du XC côté tailles également où seul le 29″ est proposé, en sections de 2.2″ ou 2.4″, seule la première d’entre elles étant déclinée avec la carcasse Lite pour un poids de 680g, à mettre en perspective avec les 730g en carcasse ProWall.

 

Scorpion XC M

Pirelli Scorpion XC MBis repetita avec le Scorpion XC M qui utilise le dessin “M” du manufacturier italien.

Ce pneu est donc plus roulant que le Scorpion XC S, qui propose logiquement moins de grip que ce dernier et s’avère plus adapté aux terrains secs.

Pas d’évolution côté gomme, et les carcasses disponibles se calquent sur le modèle déjà vu avec le XC S entre Lite et ProWall.

L’offre en tailles et carcasses est donc identique, avec uniquement des versions 29″, soit en 2.2″ avec les deux carcasses, soit en en 2.4″ uniquement en ProWall. Le poids de référence communiqué par la marque est de 670g en carcasse Lite et 720g en ProWall pour une section de 2.2″.

 

Scorpion XC R

Pirelli Scorpion XC RLe Scorpion XC R est sans surprise le pneu cross-country spécifique à une monte arrière, avec encore et toujours le dessin “R” de la marque qui met l’accent sur un rendement élevé avec un agencement des crampons qui privilégie la traction et le grip au freinage plutôt que la stabilité directionnelle.

Ce pneu, qu’il ne faut par ailleurs pas confondre avec la version RC que nous verrons par la suite, souffre d’un placement compliqué dans la gamme cross-country, eu égard à l’adaptation des autres dessins à la pratique, qui en font des modèles pour la plupart déjà très roulants.

Logiquement, s’il n’y a toujours pas de changement côté gomme, la diversité en termes de carcasses et de sections que l’on retrouve sur les autres modèles de la catégorie ne sont pas ici présents. Il faut donc se contenter d’une unique section de 2.2″, toujours en 29″ uniquement, et une également unique carcasse ProWall en 120 tpi, que Pirelli affiche à 730g.

 

Scorpion XC H

Pirelli Scorpion XC HOn retrouve avec le Scorpion XC H le dessin très roulant et dédié aux terrains secs débuté dans la gamme Trail. Avec des crampons de petite taille très rapprochés, il fournit le meilleur rendement des modèles vus jusqu’à maintenant.

La gomme SmartGrip est toujours d’actualité, et on revient au modèle classique dans la gamme cross-country avec le choix entre carcasse Lite et ProWall.

Le 29″ est toujours de rigueur, et l’on trouve à nouveau des sections de 2.2″ et 2.4″, avec le choix d’avoir recours à la carcasse Lite uniquement proposé en 2.2″. Les poids communiqués par la marque donnent en 2.2″ la version Lite à 640g contre 690g pour la mouture ProWall.

 

Scorpion XC RC

Pirelli Scorpion XC RCOn termine avec le dernier dessin de Pirelli, la mouture “RC”. Le Scorpion XC RC est le pneu le plus roulant de la gamme, destiné avant tout à la compétition et fournissant un rendement maximum.

On trouve ainsi de nombreux crampons de petite taille sur la bande de roulement, mais Pirelli a toutefois opté pour une rangée latérale un peu plus prononcée afin de fournir davantage de grip sur l’angle et ainsi tenter de combiner le meilleur des deux mondes.

On ne reviendra pas sur l’éternelle gomme SmartGrip, en revanche les carcasses Lite et ProWall sont ici largement disponibles.

Le Scorpion XC RC est ainsi le seul pneu à proposer l’une ou l’autre des carcasses tant en 2.2″ qu’en 2.4″, pour un poids de référence de 610g en 2.2″ Lite et 660g en 2.2″ ProWall.

 

Pneus VTTAE


Pneus Pirelli VTTAE

Pirelli propose une gamme E-MTB calquée sur son offre Enduro. On retrouve ainsi les trois modèles S, M et R qui deviennent Scorpion E-MTB S, Scorpion E-MTB M et Scorpion E-MTB R.

La différence se situe dans les gommes et carcasses utilisées. La marque milanaise a développé une nouvelle gomme SmartGrip+ à base de Lignine qu’elle met fortement en avant. La Lignine est une biomolécule composant les végétaux, et en quantité la plus importante le bois, extraite lors du processus de conversion du bois en pâte à papier ou procédé kraft (les plus cyniques s’amuseront donc du fait que la marque produise des pneus en carton), et qui selon certaines hypothèses serait une forme de stockage des excréments de la plante (je vous laisse donc trouver le qualificatif dont on pourrait affubler lesdits pneus à l’aune de cette dernière information).

On ne sait au final pas grand chose du rôle précis de la Lignine, sinon qu’elle donnerait au pneu de meilleures performances, au grip de meilleurs performances, qu’elle augmente les performances quand on embarque un moteur, qu’on va vite, qu’on pousse fort sur les pédales, et que finalement, grâce à elle, les pneus offrent de meilleures performances. Au fait, vous ai-je dit qu’elle permettait d’augmenter les performances ?

Bref, outre cette prouesse technologique hyper-performante, Pirelli propose sur sa gamme VTTAE une carcasse renforcée HyperWall qui ajoute 100 à 150g à chaque pneu.

Enfin, les trois pneus appartenant actuellement à cette gamme E-MTB ne sont disponibles qu’en section de 2.6″, tant en 27.5″ qu’en 29″.

 

Le mot de la fin


La gamme actuelle proposée par Pirelli est assez singulière dans le sens où la marque italienne ne décline au final que cinq dessins différents, dont trois principaux, qu’elle ajuste en termes de taille pour chaque pratique.

Malgré un total de douze modèles sur le papier, le choix est donc au final extrêmement restreint. Derrière ce nombre élevé se cache en réalité un panel bien plus proche de ce que propose sa compatriote Vittoria avec son lineup réduit. Pour autant et pour peu que l’on aime l’un des dessins proposés, sa déclinaison en moult tailles est un concept intéressant, bien que le nombre réduit de sections disponibles vienne compromettre ce qui pourrait sinon constituer un choix de rapport grip/rendement s’étendant sur un large spectre.

Il sera intéressant de découvrir ce que la marque milanaise compte proposer pour les pratiques les plus extrêmes avec ce qui constitue pour le moment son “prototype #0” qui devrait être lancé sur le marché en 2022.

 

Enfin, si vous souhaitez en apprendre davantage sur les modèles proposés par les marques concurrentes, je vous propose d’accéder aux différents volets de cette série d’articles via le petit index qui suit :

 

Vous avez aimé ce guide ? N’hésitez pas à le faire savoir juste en dessous dans les commentaires ou avec un like sur la page Facebook de Glisse Alpine !

Envie d’être tenu au courant de la publication des prochains ? Inscrivez-vous à la newsletter.

Besoin de plus d’informations ? Posez vos questions dans les commentaires !

 

Note : les liens en italique pointant vers un vendeur sont des liens affiliés. Si vous les utilisez pour faire votre achat, une commission m’est versée par le vendeur, sans que le prix n’augmente pour vous. Un grand merci à vous si vous les utilisez, je m’offrirai une bière à l’issue de ma prochaine sortie !

 

Besoin de conseils pour choisir les meilleurs pneus ?

 

VTT-tout-savoir-pour-choisir-ses-pneus-400

 

Dans ce guide gratuit d'une dizaine de pages, je vous explique comment déchiffrer l'offre actuelle et choisir les meilleurs pneus VTT pour votre pratique.

Gomme, carcasse ou encore dessin n'auront plus de secret pour vous, et une sélection des grands classiques du pneu de vélo de montagne vous permettra de partir sur des bases sûres !

 

A la une en ce moment

Sébastien

Papa de Glisse Alpine et homme à tout faire depuis 2016. Rideur. Editeur. Photographe. Développeur. SysAdmin. Web Perf. SEO. Marketing. Café.

icone facebook icone twitter icone rss icone youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.