Snowboard : tout savoir sur les planches Burton

On ne présente plus Burton, marque emblématique fondée en 1977 par Jake Burton, pionnière dans le milieu du snowboard et connue de tous ceux qui le pratiquent.

Comme pour les autres articles de cette série, l’idée est ici de vous permettre de rapidement comprendre comment s’organise la (tentaculaire) gamme de la marque et déterminer d’un coup d’œil quels sont les modèles qui pourraient vous correspondre plutôt qu’effectuer une analyse exhaustive de chaque planche.

 

Technologies


On embraye par la partie technologies, qui devrait vous permettre d’y voir plus clair dans la longue liste de termes utilisés par Burton pour qualifier les matériaux, concepts et méthodes employés pour concevoir et fabriquer ses snowboards. Contrairement à d’autres, il reste toutefois assez facile de s’y retrouver une fois que le schéma est compris.

 

Cambres

  • Camber : cambre classique, la base. Voir mon article sur le choix d’un snowboard si ça ne vous parle pas.
  • Directional Camber : correspond à ce que l’on appelle couramment un “powder camber” ou “camrock”, c’est à dire un cambre classique sur la majeure partie de la planche et du rocker à l’avant, pour une planche un peu plus facile et qui déjauge mieux en poudreuse, tout en conservant majoritairement la bonne accroche et le pop d’un cambre classique.
  • Flying V : cambre hybride rocker/camber/rocker/camber/rocker, c’est à dire majoritairement rocker mais avec du camber sous les pieds, avec pour idée d’avoir une planche assez facile et joueuse tout en apportant un peu plus d’accroche et de pop qu’une pure rocker.
  • PurePop Camber : cambre spécifique à Burton qui correspond majoritairement à un cambre classique, mais avec des zones plates au niveau des spatules qui les relève quand la planche est chargée, pour à nouveau plus de facilité qu’un pur camber.
  • Flat Top : cambre plat avec du rocker à chaque bout, avec les avantages et désavantages du flat camber qu’on connait, présent surtout sur les planches pour débutants.
  • Directionnal Flat Top : cambre plat avec du rocker à l’avant uniquement, utilisé sur certaines planches à peuf de la marque pour flotter comme jamais.

 

Semelles

  • Extruded : la semelle extrudée d’entrée de gamme de la marque.
  • Sintered : semelle fritée standard.
  • WFO : semelle frittée et pré-fartée avec une wax qui selon la marque tiendrait une saison entière… (ou pas).
  • Methlon : la semelle fritée la plus haut de gamme à base de téflon.

 

Noyaux

  • Dragon Fly 600G : le noyau le plus haut de gamme et le plus léger, renforcé à la fibre de carbone, présent sur un nombre réduit de modèles.
  • Super Fly II 700G : noyau assez haut gamme déployé sur beaucoup de modèles.
  • Super Fly 800G : noyau plus lourd qu’on retrouve sur des planches plus abordables.
  • Fly 900G : noyau d’entrée de gamme, le plus lourd.

 

Tissage de la fibre de verre/carbone et stratification

  • Biax Fiberglass : tissage double à 0° et 90° pour les planches souples, principalement utilisé sur les modèles au flex faible destinées au jib et les modèles pour débutants.
  • Triax Fiberglass : tissage triple à 0° et +/- 45° pour amener plus de rigidité, c’est une base courante sur beaucoup de modèles.
  • Triax Fiberglass with Carbon I-Beam : Triax Fiberglass renforcé de bandes longitudinales en fibre de carbone pour améliorer la réponse dans ce sens.
  • 45° Carbon Highlights / 60° Carbon Highlights : Triax Fiberglass à laquelle on a ajouté une couche complète en fibre de carbone, tissée à 60° ou 45°, le second amenant plus de rigidité.
  • Mystery Glass : c’est un secret… avec beaucoup de carbone.

 

Il faut noter que toutes les planches Burton actuelles utilisent le système d’inserts de fixations propriétaire de la marque, le Channel ou ICS, qui nécessite des fixations EST ou compatibles.

 

Custom Camber / Custom Flying V


Burton Custom Camber

La Custom est un modèle phare chez Burton, qui existe dans son lineup depuis la fin des années 90.

C’est une planche plutôt haut de gamme de type all-mountain, assez polyvalente, qui utilise un shape directionnel mais un twin flex (le tail et le nose ont la même rigidité) avec un setback de 12.5mm et un rayon de courbe autour de 8m.

La Custom Camber utilise un cambre classique tandis que la Custom Flying V s’appuie sur la cambre Flying V hybride de la marque qui associe rocker en spatules et entre les pieds avec du camber sous les pieds. La Custom Flying V est ainsi plus facile et accessible que la Camber, les différences relatives à ces différents cambres étant ici le principal facteur de dissociation.

Ces deux planches utilisent le noyau Super Fly II 700G de Burton et l’arrangement 45° Carbon Highlights pour les couches de fibre de verre, avec la semelle WFO.

Les deux modèles sont disponibles en tailles standards et wide, du 150 au 166W pour la Custom Camber et jusqu’au 170W pour la Custom Flying V.

 

Custom X Camber / Custom X Flying V


Burton Custom X Camber

La version “X” de la Custom est une mouture haut de gamme plus légère et plus rigide que la version de base, qui conserve son shape directionnel, twin flex, son rayon de courbe de 8m environ et son setback de 12.5mm. Le programme n’évolue pas ou presque, toujours centré sur l’all-mountain freeride, avec cette fois pour le modèle à camber un vrai penchant pour carver des tranchées sur piste.

On retrouve à nouveau une variante Camber à cambre classique et la Flying V qui utilise le profil Burton éponyme saupoudré de rocker. Le noyau devient le Dragonfly 600G mais la semelle reste quant à elle la même avec la mouture frittée WFO.

La Custom X Camber et la Custom X Flying V sont toutes deux disponibles dans les mêmes tailles que les versions non “X”, soit 150 à 166W pour la première, et 150 à 170W pour la seconde.

 

Flight Attendant


Burton Flight Attendant

La Flight Attendant est une planche tournée vers le freeride qui se veut à l’aise en poudreuse comme sur piste pour carver.

Le shape est à nouveau directionnel, avec cette fois un nose mois rigide que le tail, mais surtout un setback important de 35mm qui aide notamment à déjauger en poudreuse, surtout qu’il est associé à 10mm de pintail. Cette planche est équipée du Directional Camber de Burton, équivalent d’un powder camber qui consiste en un cambre classique accompagné de rocker à l’avant, ce qui aide à nouveau à flotter en poudreuse tout en rendant la planche un peu plus facile sur piste.

Le noyau est le Super Fly II 700G, associé au Triax Fiberglass, la semelle étant à nouveau la WFO. Le rayon de courbe se situe juste en dessous des 8m.

La Flight Attendant est proposée en tailles qui vont du 152 au 162W.

 

Skeleton Key / Skeleton Key XX


Burton Skeleton Key XX

La Skeleton Key est une planche de freeride directionnelle au long nez pour le carving et la poudre. La Skeleton Key XX adopte le même programme mais constitue une version allégée très haut de gamme.

Ces deux modèles utilisent le Directional Camber de Burton, qui fait la part belle au cambre classique avec du rocker à l’avant. Le setback est de 50mm avec un rayon de courbe toujours proche des 8m, et 10mm de pintail.

La Skeleton key utilise le noyau Super Fly II tandis que la XX opte pour le Dragonfly 600G plus léger et l’enveloppe Mystery Glass qui fait la part belle à la fibre de carbone au lieu du classique Triax Fiberglass employé sur le modèle de base. La semelle est la WFO frittée sur ce dernier et la Methlon la plus haut de gamme sur la Skeleton Key XX.

Burton opte ici pour un schéma proche du semi-wide avec l’absence de tailles wide et une largeur qui se situe peu ou prou entre celle d’une taille classique et celle d’une wide. La Skeleton Key est proposée en 150, 154, 158 et 162 tandis que la version XX n’est déclinée qu’en 154 et 158.

 

Free Thinker


Burton Free Thinker

La Free Thinker est une all-mountain freestyle au format true twin qui penche du côté “hard charger” avec une rigidité assez importante et un cambre classique, assez proche de la Custom.

Le rayon de courbe se situe entre 7 et 8m, le noyau utilisé est le Super Fly II, avec l’arrangement 45° Carbon Highlights pour plus de réponse, tandis que la semelle est la WFO frittée.

La Free Thinker est disponibles en tailles standard et wide, de 150 à 160W.

 

Deep Thinker


Burton Deep Thinker

La Deep Thinker est une all-mountain freeride assez agressive et rigide qui sort comme la Free Thinker du quiver de Danny Davis, mais constitue une version conçue pour la poudre, avec un shape clairement directionnel.

Si le flex reste élevé comme sur sa sœur, la Deep Thinker délaisse le cambre classique pour le powder camber de Burton, de son petit nom Directional Camber, déjà expliqué à maintes reprises dans cet article. On trouve 25mm de setback et un peu de pintail, 7mm, avec un rayon de courbe qui reste sous les 8m.

Le noyau reste le même avec le Super Fly II 700G, la construction 45° Carbon Highlights Fiberglass et la semelle WFO.

Les tailles proposées vont de 154 à 163W.

 

Process Camber / Process Flying V


Burton Process

Autre modèle décliné avec deux cambres différents, la Process est une all-mountain freestyle qui opte pour un format true twin.

Contrairement à ce que son nom peut laisser penser, la Process Camber n’utilise pas un cambre classique mais le PurePop Camber de Burton, qui combine du camber entre et à l’extérieur des pieds à une partie plate sur la transition avec les spatules, permettant de les relever légèrement quand la planche est en appui, afin de gagner en facilité. La version Flying V permet quant à elle et comme vu pour la Custom encore plus de facilité. Ces cambres sont associés à un rayon de courbe autour de 8m et 12.5mm de setback.

Le noyau utilisé sur cette planche est à nouveau le Super Fly II, associé au Triax Fiberglass, avec cette fois la semelle frittée de base.

Les tailles disponibles vont du 152 au 162W.

 

Kilroy Twin


Burton Kilroy Twin

Burton continue avec la Kilroy sa propension à décliner des modèles qui diffèrent sous le même nom, le point commun étant ici le niveau de gamme moyen et un prix abordable pour trois modèles qui partagent l’appellation Kilroy. Des caractéristiques qui situent habituellement un modèle dans une zone qui intéresse les rideurs débrouillés pour progresser, ce qui n’est pas tout à fait le public visé par ces planches plutôt orientées vers les pratiquants confirmés.

La Kilroy Twin est une mouture qui penche vers le côté freestyle de l’all-mountain, avec un positionnement un peu particulier qui mêle flex moyen et cambre classique dans un format true twin. Bref, une planche rigoureuse à cause du camber, qu’on peut rider switch et qui constitue une bonne option pour passer une bonne partie de la journée au park sans se ruiner.

Côté technos, le noyau est le Super Fly 800G, associé au Biax Fiberglass et à la semelle frittée de base. Le rayon de courbe se situe entre 7 et 8m.

Les tailles disponibles vont du 135 au 159.

 

Kilroy 3D


Burton Kilroy 3D

La Kilroy 3D est assez différente de la Kilroy Twin, bien qu’elle se destine également à une utilisation all-mountain freestyle.

Commençons par le cambre, qui évolue puisque la Kilroy 3D opte pour le PurePop Camber déjà évoqué qui mêle cambre classique sur une bonne partie de la planche mais introduit une petite longueur de plat juste avant les spatules pour un comportement plus facile et joueur.

La Kilroy 3D perd aussi le format true twin, puisque l’on est ici sur une planche directionnelle avec 12.5mm de setback. Le flex reste cependant symétrique en spatules.

La grande nouveauté sur cette planche est le recours à un contour 3D du nez, à l’image de ce que fait Jones depuis plusieurs années et Bataleon (avec un succès discutable) depuis bien plus longtemps, ce qui permet de travailler la semelle sur le plan vertical pour un meilleur comportement en poudreuse et sur les presses/butters notamment.

Côté construction, on reste sur les mêmes bases avec le noyau Super Fly 800G et le Triax Fiberglass, avec une semelle frittée.

Les tailles proposées sont au nombre de trois uniquement : 145, 150 et 155.

 

Kilroy Pow


Burton Kilroy Pow

La version Pow de la Kilroy enfin, si elle s’appuie sur une construction similaire aux autres Kilroy, a un programme bien différent des deux planches vues précédemment, puisque cette mouture très directionnelle se destine à une pratique freeride qui fait la part belle à la poudreuse, bien qu’elle se débrouille de manière plus que respectable au carving quand la neige n’est pas trop dure. Elle est très proche de la feu (!) Stun Gun, sortie du catalogue de la marque.

On trouve sur cette planche le Directional Camber de Burton associé à 50mm de setback et beaucoup de pintail, 15mm, qui associés à un rayon de courbe assez resserré de 7 à 7.5m permettent une mise en virage facile dans la poudre.

On retrouve le noyau Super Fly 800G, Triax Fiberglass, et la semelle frittée.

La Kilroy Pow n’est disponibles qu’en deux tailles : 155 et 158.

 

Name Dropper


Burton Name Dropper

La Name Dropper est une planche freestyle park un peu particulière, qui excelle en jib et sur les butters, une true twin asymétrique au niveau flex conçue pour être ridée en duck mais qui conserve un sidecut identique front/back.

C’est un modèle très souple côté flex, très facile, qui s’appuie sur le PurePop Camber de Burton, qui pour rappel est un cambre classique sur la majorité de la longueur de la planche avec une partie plate avant les spatules. La marque utilise sur ce modèle le noyau Super Fly 800G, associé à la disposition de fibre de verre Triax et la semelle frittée de base.

Les tailles proposées vont du 148 au 158.

 

Ripcord


Burton Ripcord

La Ripcord est un modèle all-mountain destiné aux rideurs débutants à intermédiaire qui s’appuie sur le cambre Flat Top de Burton.

Le Flat Top est un cambre plat avec du rocker en spatules, qui permet donc beaucoup de facilité mais manque cruellement de pop. La Ripcord est directionnelle, avec 5mm de pintail et 25mm de setback. Le rayon de courbe reste dans la philosophie Burton entre 7 et 8m.

Côté construction, cette planche abordable utilise le noyau d’entrée de gamme le plus lourd que propose la marque, le Fly 900G, associé à l’arrangement Biax Fiberglass et la semelle extrudée d’entrée de gamme.

Les tailles disponibles couvrent un spectre assez large du 145 au 162W.

 

Instigator


Burton Instigator

Un autre modèle all-mountain destiné aux débutants à intermédiaires, l’Instigator est un peu au-dessus de la Ripcord en termes de niveau de gamme et prestations.

Si elle adopte le même programme que cette dernière, elle s’en différencie notamment par le cambre utilisé, ici le PurePop Camber qui offre plus de pop que le Flat Top (ce qui n’est pas bien compliqué). On retrouve cependant les 5mm de pintail qui facilitent la mise en virage et les 25mm de setback pour cette planche directionnelle. Le rayon de courbe se situe également dans les mêmes eaux, entre 6.5 et 8m.

Le Biax Fiberglass est toujours de la partie, mais le noyau est cette fois le Super Fly 800G, un peu plus léger que le Fly qui équipe la Ripcord. Côté semelle on reste toutefois sur la version extrudée bas de gamme.

Les tailles proposées vont du 145 au 165W.

 

Fish 3D


Burton Fish 3D

Planche de poudreuse par excellence, la Fish a été dotée du travail de la semelle 3D de Burton déjà évoqué pour arriver au Fish 3D actuel.

C’est une petite planche joueuse au format mid-wide qui s’appuie sur un cambre plat associé à un rocker à l’avant pour encore mieux déjauger en poudreuse, ce que Burton désigne comme Directionnal Flat Top. On trouve sur ce modèle un setback très important de 50mm.

Avec un rayon de courbe d’environ 6m et 30mm de pintail, la Fish 3D est avant tout conçue pour slalomer entre les sapins, bien plus que pour tirer des courbes à Mach 3 sur les pentes vierges.

Le noyau est le Super Fly II 700G associé au 45° Carbon Highlights et semelle WFO qui constituent l’habituelle construction moyen-haut de gamme de la marque.

Le nombre de tailles est également réduit sur ce modèle : 151, 156 et 161.

 

Family Tree Sensei


Burton Family Tree Sensei

La gamme Family Tree de Burton est un retour aux sources, une volonté de ré-explorer des modèles et concepts freeride initialement old-school pour les mettre au goût du jour avec des matériaux et une construction haut de gamme. C’est aussi une série largement déclinée en versions splitboard.

La Sensei suit ce schéma en proposant une planche de freeride assez clivante et particulière, longue et étroite, à cambre classique, destinée à évoluer dans la poudre à bonne allure. Le setback reste mesuré à 20mm, mais le rayon de courbe augmente avec les tailles, en passant de 7.6m pour la plus petite à près de 9m pour la plus grande.

La prestation est haut de gamme avec l’utilisation du noyau Dragon Core 600G, accompagné de la semelle WFO.

Les tailles disponibles sont au nombre de quatre : 151, 156, 161 et 170.

 

Family Tree Hometown Hero


Burton Family Tree Hometown Hero

La Hometown Hero est plus moderne que la Sensei en termes de shape, plus large, plus joueuse, bien qu’elle se destine peu ou prou aux mêmes conditions avec une orientation vers le freeride et la poudre.

On trouve sur ce modèle le Directional Camber de Burton associé à un setback de 40mm et 12mm de pintail, avec un flex qui est toutefois non directionnel. La construction est assez haut de gamme avec l’utilisation du noyau Super Fly II, 45° Carbon Highlights et semelle WFO.

Les tailles sont nombreuses et vont du 144 au 165W.

 

Family Tree Big Gulp


Burton Family Tree Big Gulp

La Big Gulp est à nouveau une planche directionnelle freeride pour prendre son pied dans la peuf, avec cette fois une approche moins tournée vers les lignes à très grande vitesse et plus vers le grenouillage qui donne la banane.

Si le powder camber maison de Burton, le Directional Camber, est toujours de la partie, on reste très centré sur le sidecut pour un modèle freeride/poudreuse avec seulement 12.5mm de setback, compensés par un long nez pour plus de portance dans la poudre et un comportement assez neutre sur piste. Le rayon de courbe est aussi réduit pour un modèle appartenant à la ligne Family Tree, avec seulement 6 à 7m selon les tailles, et un format mid-wide qui tire carrément vers des largeurs que l’on retrouve sur des modèles wide avec par exemple 270mm sur la 164.

On trouve à nouveau pas mal de pintail sur cette planche, 12mm, un twin flex, le noyau Super Fly II associé au Triax Fiberglass et une semelle WFO.

Les tailles disponibles vont du 144 au 164.

 

Family Tree Straight Chuter


Burton Family Tree Straight Chuter

Terminons par la Straight Chuter, un modèle tourné vers les courbes à Mach 3 dans la peuf, les lignes droites en mode YOLO et les conditions difficiles.

Cette planche assez rigide qui casse le terrain est à nouveau un format mid-wide, qui lui permet d’offrir une bonne flottaison pour une longueur relativement réduite. Elle est aidée en ce sens par le Directionnal Camber accompagné de 18mm de pintail. Le rayon de courbe se situe entre 7.5 et 8m.

Burton équipe ce modèle du noyau le plus léger et haut de gamme, le Dragon Fly, tandis que l’on retrouve l’arrangement de fibres 45° Carbon Highlights et la semelle WFO.

Les tailles proposées vont du 151 au 162.

 

Ce qu’il faut retenir


La gamme Burton est en constante évolution, avec chaque année de nouveaux modèles au catalogue et d’autres qui en disparaissent. Le choix est très vaste, avec des planches au selling point qui ne suit pas forcément de logique précise et semble davantage évoluer au gré des envies et pulsions de leurs créateurs.

Il faut également noter une gamme pour femmes tout aussi développée, que nous verrons dans un prochain article ou une mise à jour ultérieure vu les proportions démesurées de celui-ci, dont certains modèles moins populaires sont déjà absents. Vous êtes toutefois les bienvenus si vous pensez qu’une planche mise à l’écart ou tout simplement oubliée mérite sa place ici.

 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir juste en dessous dans les commentaires ou avec un like sur la page Facebook de Glisse Alpine !

Besoin de plus d’informations ? Posez vos questions dans les commentaires !

 

Note : les liens en italique pointant vers un vendeur sont des liens affiliés. Si vous les utilisez pour faire votre achat, une commission m’est versée par le vendeur, sans que le prix n’augmente pour vous. Un grand merci à vous si vous les utilisez, je m’offrirai une bière les doigts de pieds en éventail après ma prochaine matinée le nez dans la peuf !

 

Vous débutez le snowboard ? Recevez mon guide pour progresser efficacement !

apprendre-le-snowboard-7-astuces-guide-glisse-alpine

Dans ce guide gratuit d'une dizaine de pages, je partage avec vous 7 conseils qui m'ont permis d'apprendre rapidemment le snowboard et qui me sont encore utiles aujourd'hui après des années de pratique !

 

A la une en ce moment

Sébastien

Papa de Glisse Alpine et homme à tout faire depuis 2016. Rideur. Editeur. Photographe. Développeur. SysAdmin. Web Perf. SEO. Marketing. Café.

icone facebook icone twitter icone rss icone youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.