Pédales VTT : tout savoir sur la gamme Look

Dans ce nouveau volet qui passe au crible les pédales VTT on fait un détours par Nevers où est installé le QG de Look, la marque française fondée en 1951 qui se spécialise notamment dans les pédales automatiques depuis les années 1980. Cet article tombe d’ailleurs à point nommé, puisque la firme vient de lancer son premier modèle de pédales plates.

Bref, je vous propose aujourd’hui de faire un point sur l’offre en pédales VTT de Look. Vous trouverez ci-dessous des liens vers les autres articles de la série qui portent sur les autres marques afin de facilement naviguer entre eux et comparer l’offre de chacune :

 

X-Track


Look X-Track Race Carbon Ti

Commençons par la X-Track qui est le modèle destiné au cross-country. Cette pédale est disponible en plusieurs moutures qui vont de la X-Track de base à la X-Track Race Carbon Ti en passant par la X-Track Race et la X-Track Race Carbon.

La X-Track de base s’appuie sur un corps en aluminium de 350mm²/57mm de large tandis que la X-Track Race utilise un corps composite de 515mm²/60mm de large. Le poids de la première est donné à 200g tandis que la seconde s’affiche à 182g.

Comme son nom le laisse présager, la X-Track Race Carbon conserve le form factor de la Race mais  s’aide du carbone pour faire chuter le poids à 175g par pédale. Enfin la X-Track Race Carbon Ti (à vos souhaits) reprend ces spécifications mais adopte un spindle en titane plutôt que chromoly, ce qui fait encore baisser le poids à 145g la pédale.

Ces quatre modèles exploitent le standard SPD avec 6° de liberté angulaire et un déchaussage à 13°. Comme Shimano, Look propose des cales classiques ainsi qu’une version “easy” qui permet plus de liberté pour déclipser facilement.

 

X-Track En-Rage


Look X-Track En-Rage

La gamme X-Track En-Rage est tournée vers l’enduro avec trois modèles qui s’appuient sur la X-Track que l’on vient de voir tout en allongeant la plateforme pour de meilleurs appuis. Comme c’est le cas sur la X-Track, la ressemblance avec les modèles Shimano est frappante.

On trouve ainsi trois déclinaisons, à commencer par le modèle de base au corps en aluminium qui offre une plateforme de 545mm²/63mm de large pour 210g. La X-Track En-Rage Plus s’appuie sur un corps en aluminium forgé qu’il est possible de choisir en couleur noire ou bronze et offre une plateforme étendue de 664mm²/67mm de large pour 225g. Enfin, la X-Track En-Rage Plus Ti (!) reprend les spécifications du modèle précédent et, sans surprise, l’équipe d’un axe en titane, ce qui permet de faire chuter le poids à 200g tout rond.

Comme pour la X-Track destinée au XC, cette ligne de modèles automatiques s’appuie sur le standard SPD avec 6° de liberté angulaire et un déchaussage à 13°.

 

Trail Roc


Look Trail Roc

La trail Roc est donc le nouveau et premier modèle de pédale plate de Look. Elle s’appuie sur une plateforme en aluminium de 110x110mm dont le profil culmine à 17mm et 12 picots de 10mm et 8mm par face. Les picots ne sont pas traversants, ce qui peut poser problème pour les retirer une fois qu’ils sont pleins de terre, mais j’ai à titre personnel toujours trouvé que ce format apportait un chouilla de grip supplémentaire.

Le profil de la plateforme est cependant un peu étrange. Look l’annonce comme concave, ce qui semble être le cas quand on mesure la hauteur aux picots (ceux aux extrémités étant 2mm plus hauts que ceux au centre), tandis que la plateforme en elle-même semble légèrement convexe. Il faudra donc attendre les premiers tests pour savoir ce qu’il en est.

Autre point étrange, contrairement à ce qui est fait par l’immense majorité des modèles concurrents, la Trail Roc ne semble pas avoir d’arrête biseautée sur le bord d’attaque. La pratique est ultra-répandue car elle permet d’offrir une plateforme étendue tout en réduisant les impacts avec le terrain. Look semble donc ici partir sur un modèle relativement basique, en tous cas en ce qui concerne la plateforme, peu d’informations étant encore disponibles en ce qui concerne l’intérieur de la bestiole, mis à part le recours à deux roulements et une bague par pédale. On peut supposer que le design est semblable à ce qui est fait sur la gamme automatique, avec une bague côté manivelle et les deux roulements sur l’extérieur.

Ce modèle s’affiche à 430g par paire.

 

Le mot de la fin


Si Look propose une gamme VTT resserrée et que le doute plane encore sur les capacités de son tout nouveau modèle de pédales plates, on peut au moins louer un catalogue limpide malgré un nommage à rallonge parfois alambiqué. Corps en carbone ou axe en titane, c’est comme le Port-Salut, c’est écrit dessus.

 

Vous avez aimé ce guide ? N’hésitez pas à le faire savoir juste en dessous dans les commentaires ou avec un like sur la page Facebook de Glisse Alpine pour ne pas rater les prochains !

Besoin de plus d’informations ? Posez vos questions dans les commentaires !

 

Note : les liens en italique pointant vers un vendeur sont des liens affiliés. Si vous les utilisez pour faire votre achat, une commission m’est versée par le vendeur, sans que le prix n’augmente pour vous. Un grand merci à vous si vous les utilisez, je m’offrirai une bière à l’issue de ma prochaine sortie !

 

Besoin de conseils pour choisir les meilleurs pneus ?

 

VTT-tout-savoir-pour-choisir-ses-pneus-400

 

Dans ce guide gratuit d'une dizaine de pages, je vous explique comment déchiffrer l'offre actuelle et choisir les meilleurs pneus VTT pour votre pratique.

Gomme, carcasse ou encore dessin n'auront plus de secret pour vous, et une sélection des grands classiques du pneu de vélo de montagne vous permettra de partir sur des bases sûres !

 

Vous aimerez aussi :

Sébastien

Papa de Glisse Alpine et homme à tout faire depuis 2016. Rideur. Editeur. Photographe. Développeur. SysAdmin. Web Perf. SEO. Marketing. Café.

icone facebook icone twitter icone rss icone youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.