Fourches VTT : tout savoir sur la gamme Manitou

Appartenant désormais à Hayes, Manitou fut une des pionnières de la suspension VTT, avec un premier modèle conçu et produit par Doug Bradbury dans son garage.

Adulée par certains, la marque détonne au moins pour une chose dans le paysage des suspensions VTT : sa tendance à des designs qui prennent le contre-pied de la concurrence et des conventions établies. Arches inversées, plongeurs inversés, molette de rebond bleue plutôt que rouge, molette de compression rouge plutôt que bleue, valve du ressort air au pied des fourreaux plutôt qu’au sommet des plongeurs : les modèles Manitou sont facilement repérables à dix lieues.

 

R7


Manitou R7Ancienne gloire des années 2000, relancée au printemps 2020, la R7 est la fourche que Manitou destine au cross-country, avec des débattements de 100 et 120mm ajustables de manière interne. Comme nous le verrons sur le reste de la gamme, elle est disponible en plusieurs versions ou finitions séparées par les spécifications du châssis, le ressort ou encore la cartouche utilisés. La R7 n’est proposée qu’en deux d’entre elles, Expert et Pro.

Le châssis met à profit des plongeurs de 32mm et une arche inversée qui au lieu d’être devant les plongeurs, se situe derrière eux. C’est un choix récurrent sur les fourches Manitou, que nous verrons donc sur tous les modèles présentés dans cet article. La marque met en avant le gain de rigidité engendré par ce choix, qui lui permet de rester sur des plongeurs de 32mm plutôt que revoir le diamètre de ces derniers à la hausse comme c’est le cas chez d’autres marques.

Côté ressort, tant la mouture Expert que Pro s’appuient sur un modèle air assez classique dont les chambres positives et négatives s’égalisent automatiquement. Une différence existe toutefois : de base l’IVA (Incremental Volument Adjuster) qui permet d’ajuster via des cales le volume de la chambre pour plus ou moins de progressivité n’est présent que sur la version Pro. C’est pour le moins surprenant, ce type de réglage étant chez la concurrence disponible de base sur une très large palette de modèles aux positionnements tarifaires très différents. Il reste possible d’utiliser l’IVA sur la version Expert, mais il faudra à nouveau passer par la caisse pour l’acquérir.

Côté hydraulique, la version Expert utilise la cartouche VTT (Variable Terrain Tune) avec en plus du rebond un classique réglage sur trois positions : ouvert, ferme et verrouillé. La R7 Pro ajoute à cela la possibilité de régler la compression dans le mode ouvert.

La R7 est disponible tant en 27.5″ que 29″ en offsets respects de 37/44mm et 44/51mm. Les poids communiqués sont de 1625g en 27.5″ et 1648g en 29″.

 

Mezzer


Manitou MezzerLa Mezzer est l’actuel modèle trail à enduro proposé par Manitou, avec des débattements de 160, 170 et 180mm proposés à la vente qu’il est possible d’ajuster sur cette plage et à la baisse jusqu’à 140mm via des cales. On trouve à nouveau des déclinaisons ici au nombre de deux : Expert et Pro.

Cette fourche s’appuie sur des plongeurs de 37mm et une arche qui se trouve comme on l’a vue sur la R7 à l’arrière plutôt qu’à l’avant. Comme la R7 également, elle est livrée avec un garde-boue qui se fixe sur cette arche.

La version Expert utilise à nouveau un classique ressort à air avec égalisation automatique des chambres positives et négatives, et le système de cales que la marque désigne par IVA permettant de modifier le volume de la chambre pour plus ou moins de progressivité. La version Pro quant à elle s’appuie sur le ressort air IRT (Infinite Rate Tune), qui grâce à une seconde valve alimentant une troisième chambre et à l’instar de ce que fait Öhlins permet un réglage continu de cette progressivité.

Côté hydraulique, la Mezzer Pro offre via la cartouche MC2 des réglages en compression haute et basse vitesse indépendants, tandis que la Mezzer Expert et sa cartouche VTT (Variable Terrain Tune) dispose d’une molette couvrant six positions qui ajuste ces deux paramètres conjointement. Cette cartouche MC2 dispose par ailleurs de la technologie que Manitou nomme HBO ou Hydraulic Bottom-Out, qui contrôle via un circuit dédié les 20 à 30 derniers millimètres de débattement.

Le châssis est toutefois identique entre les deux moutures, et tant le ressort que la cartouche étant proposés seuls, il est tout à fait possible de partir sur le modèle Expert puis remplacer par la suite ces deux éléments par ceux de la version Pro.

La Mezzer est disponible en 27.5″ et 29″ pour un poids communiqué respectif de 2000g et 2032g. Les offsets proposés sont de 37 et 44mm en 27.5″, 44 et 51mm en 29″.

 

Dorado


Manitou Dorado

La Dorado est la fourche Manitou destinée au DH, un modèle double-té appartenant au très restreint club des fourches inversées, ce qui signifie que le châssis est en haut, en prise avec le cadre, tandis que les plongeurs sont en bas, fixés à la roue. Ici encore on trouve plusieurs versions, au nombre de trois cette fois : Comp, Expert et Pro, utilisant toutes des plongeurs de 37mm.

Le modèle Comp est le plus abordable et s’appuie sur un ressort coil ainsi qu’un châssis en aluminium. Côté hydraulique, la Dorado Comp utilise la cartouche ABS+ qui permet uniquement d’ajuster la compression basse vitesse en plus du rebond.

La version Expert emploie le même châssis en aluminium mais utilise un ressort air avec IVA et la cartouche TCP+ (Twin Piston Cartridge) qui permet d’ajuster indépendamment compression basse et haute vitesse.

Enfin la Dorado Pro utilise un châssis en fibre de carbone, le ressort IRT et la cartouche TCP+ qui propose le réglage en compression haute et basse vitesse en plus du rebond. Il faut noter que cette cartouche a la spécificité d’agir de manière classique selon la vitesse de compression, mais également le niveau de course, offrant ainsi pour une vitesse donnée moins de compression en début qu’en fin de course. Comme la MC2, TCP+ inclue HBO pour gérer les derniers 30mm de course.

On trouve sur la Dorado Expert le système TSR (Trail Side Relief) qui permet de libérer l’accumulation de pression d’air dans les fourreaux sous forme de vis, tandis que sur la Dorado Pro un bouton dédié est présent pour son activation sans outil.

Il faut noter que si la Dorado est disponible en 27.5″ et 29″, le châssis est identique et la compatibilité avec chacune des tailles de roues est assurée en ajustant la position des deux tés. On trouve par ailleurs deux versions de ces tés, l’une offrant un offset de 47mm plutôt destiné aux roues de 27.5″, et l’autre de 57mm tournée vers les roues de 29″.

 

Ce qu’il faut retenir


La gamme Manitou devrait maintenant être facile à cerner : elle s’articule aujourd’hui autour de trois grands modèles, la R7 pour le cross-country, la Mezzer pour le trail/AM/enduro, et la Dorado pour le DH. Chaque modèle est proposé en déclinaisons Comp, Expert ou Pro, de la plus abordable à la plus dispendieuse respectivement, qui selon les modèles définissent le ressort, la cartouche, voir le châssis proposés.

A noter que je n’ai pas ici présenté la Mattoc, qui couvrait un large spectre d’utilisations mais qu’il devient difficile de trouver et semble s’effacer au profit des R7 et Mezzer qui se positionnent aujourd’hui sur des pratiques distinctes. On peut également citer la Mastodon propre aux fatbikes et la Circus aux vélos de dirt.

 

Vous avez aimé ce guide ? Faites-le savoir juste en-dessous dans les commentaires ou en suivant la page Facebook de Glisse Alpine.

Envie d’être tenu au courant de la publication des prochains articles ? Inscrivez-vous à la newsletter.

Besoin de plus d’informations ? Posez-moi vos questions dans les commentaires !

 

Note : les liens en italique pointant vers un vendeur sont des liens affiliés. Si vous les utilisez pour faire votre achat, une commission m’est versée par le vendeur, sans que le prix n’augmente pour vous. Un grand merci à vous si vous les utilisez, je m’offrirai une bière à l’issue de ma prochaine sortie !

 


Besoin de conseils pour choisir les meilleurs pneus ?

VTT-tout-savoir-pour-choisir-ses-pneus-400

 

Dans ce guide gratuit d'une dizaine de pages, je vous explique comment déchiffrer l'offre actuelle et choisir les meilleurs pneus VTT pour votre pratique.

Gomme, carcasse ou encore dessin n'auront plus de secret pour vous, et une sélection des grands classiques du pneu de vélo de montagne vous permettra de partir sur des bases sûres !

 


A la une en ce moment

Sébastien

Papa de Glisse Alpine et homme à tout faire depuis 2016. Rideur. Editeur. Photographe. Développeur. SysAdmin. Web Perf. SEO. Marketing. Café.

icone facebook icone twitter icone rss icone youtube

2 réflexions sur “Fourches VTT : tout savoir sur la gamme Manitou

  • 29 juin 2022 à 18 h 32 min
    Permalien

    Salut Sébastien,

    Comme d’hab, c’est clair, concis et même les ignorants (comme moi) terminent la lecture en ayant l’impression d’être un peu moins truffe.
    Compte-tu également jeter un œil sur des marques plus confidentielles ? j’avoue entretenir un intérêt tout particulier à la gamme Extremeshox, d’où le biais de ma question.

    Pour ce qui est du site, continue à nous gratifier d’articles qui tranchent autant sur le fond et la forme (que le ton) avec le ‘gros’ du web, si je puis me permettre.

    Et bon ride !

    Vince

    Répondre
    • 3 juillet 2022 à 14 h 33 min
      Permalien

      Salut Vince,

      Merci comme toujours pour tes encouragements 🙂 .

      Pour les marques à traiter pourquoi pas oui, j’ai encore au moins DVO sur ma liste de marques “intermédiaires” avant d’aller sur celles qui écoulent des volumes plus faibles.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.