Géométrie VTT : tout savoir sur l’offset ou déport de fourche

Après mon explication rapide en commentaire de l’article sur les amortisseurs Fox, et sur demande populaire, on s’intéresse aujourd’hui de manière plus poussée à l’offset ou déport de fourche. L’intérêt relatif pour cette mesure est assez récent, puisque c’est aux alentours de 2015, au moment de la poussée vers le 27.5″ et le 29″ ainsi que le dernier grand changement de paradigme en termes de géométrie VTT qu’elle a pris un sens accru. Aujourd’hui, la plupart des fabricants de suspensions offrent leurs fourches avec plusieurs offsets différents, et c’est à ce moment que beaucoup de riders prennent conscience de cette caractéristique autrement oubliée.

A quoi correspond donc ce déport et quel est l’intérêt de le modifier ? Deux questions auxquelles cet article va tenter d’apporter des réponses.

 

Un peu de géométrie et d’histoire


L’offset ou déport de fourche n’a pas une importance capitale en lui-même, mais il est un moyen d’influencer une autre cote qui en a elle davantage : le trail ou chasse.

L’offset correspond au déport (!) de l’axe de la roue avant par rapport à l’axe de la fourche. Plus ce déport est faible, plus l’axe de la roue se rapproche de celui de la fourche.

Côté pratique, à modèle équivalent l’offset est généralement modifié au niveau du té, qui permet de placer les plongeurs plus ou moins en avant de l’axe du pivot. Ce qui permet de rappeler au passage que l’axe de la fourche qui fait référence correspond bien à l’axe du pivot ou de la douille de direction, et non l’axe des plongeurs ou des fourreaux.

Le trail correspond quant à lui à la distance entre le point de contact de la roue avec le sol et l’axe de la fourche à son intersection avec ce dernier.

Ca fait une éternité que je n’ai pas démontré mes talents d’artiste incompris avec un superbe schéma estampillé Glisse Alpine, ce à quoi je vais remédier sans délai pour que ces notions d’offset et de trail soient immédiatement plus claires.

 

Fourche VTT : Offset et Trail

 

En faisant un peu de géométrie on peut arriver aux conclusions suivantes :

  • Plus la valeur du déport (offset) augmente, plus la chasse (trail) diminue. A l’inverse, avec un offset réduit, le trail augmente.
  • Plus l’angle de chasse ou angle de direction (HTA) diminue, plus la chasse augmente, et inversement.
  • Plus le diamètre de la roue augmente, plus la chasse augmente, et inversement.

La valeur de l’offset est donc étroitement liée à deux piliers de l’évolution des géométries VTT modernes : l’angle de chasse et la taille des roues. Le premier n’a cessé de descendre avant de se stabiliser depuis quelques années tandis qu’à l’hégémonie du 26″ s’est substitué le 27.5″ et le 29″, ce dernier étant en passe de l’emporter sur tous les segments.

C’est pour conserver un trail similaire entre une machine en 26″ avec un angle de direction de 66.5° et une autre en 29″ avec un angle de chasse de 65° que l’offset prend tout son sens. Comme nous l’avons vu précédemment, plus l’angle de direction diminue, plus le trail augmente, et plus le diamètre de la roue augmente, plus le trail augmente également. On peut donc faire la généralisation suivante : à offset constant, l’évolution des géométries modernes n’a fait qu’augmenter le trail. Ainsi, réduire l’offset sur une machine avec un angle de direction faible et/ou des grandes roues permet de rester en phase avec des valeurs de trail moyennes.

 

Fourche VTT - offset et trail - schéma 2

 

Sur le schéma ci-dessus on peut voir qu’avec un angle de direction plus couché (rose vs violet), le trail augmente. En augmentant l’offset (cyan vs bleu), l’axe de la roue et donc le point de contact avec le sol sont plus en avant, ce qui permet de réduire le trail.

La question qui se pose alors est la suivante : mais pourquoi absolument vouloir garder ce trail sous contrôle ?

 

Implications pratiques


L’offset n’est donc qu’un moyen de contrôler le trail face à l’évolution d’autres cotes. Comme toujours lorsqu’on aborde les ajustements de géométrie, le trail parfait est une histoire de compromis.

Un trail important donne plus de stabilité à la direction, tandis qu’un trail faible permet une direction plus vive. Même si une machine d’enduro conçue pour dévaler des pistes à mach 3 avec un angle de direction faible aura une tendance naturelle à plus de stabilité nécessaire dans ces conditions, elle doit rester capable d’évoluer dans le serré de manière acceptable. Bien qu’un vélo de cross-country mette au contraire l’accent sur la maniabilité à des vitesses plus contenues, il n’est pas raisonnable qu’il devienne incontrôlable passé les 25km/h. Bref, le compromis est indispensable.

Sur le terrain le constat est cependant unanime. Face à la multitude de variables qui entrent en jeu dans le comportement d’un vélo, prendre ou rendre quelques millimètres d’offset représente pour le commun des mortels tout comme pour beaucoup de testeurs un changement peu ou prou imperceptible si ce n’est pour les plus aguerris d’entre nous et qui n’a du sens que dans l’optimisation de la machine dans sa globalité.

 

Bien choisir son offset


Les fabricants de suspensions proposent donc plusieurs offsets pour chaque modèle. Logiquement, les options disponibles sont dépendantes du format de roue.

Fox par exemple propose la plupart de ses modèles en 37, 44 ou 51mm d’offset (ou rake). Le 51mm est cependant reservé au 29″ tandis que le 37mm l’est au 27.5″. Sur sa 40 la marque ne propose qu’un offset, 48mm en 27.5″ et 52mm en 29″. Rockshox propose sur sa Pike Ultimate deux offset par taille de roue, soit 37 et 46mm en 27.5″ ou 42 et 51mm en 29″. Sur la Lyrik Ultimate c’est même trois offsets par taille de roue : 37, 44, 46mm et 42, 44, 51mm respectivement. Bref, de quoi encore une fois donner le tournis au moment de faire son choix.

Au final, malgré la somme d’options disponibles, choisir le bon offset sur un modèle aftermarket peut être résumé de manière assez simple : à moins de vraiment, vraiment avoir un besoin particulier en tête, le plus logique est de choisir un modèle avec le même offset ou le plus proche de celui d’origine, modulo les considérations énoncées au fil de cet article dans le second cas.

Si certaines marques ont pu et/ou continuent d’expérimenter avec des offsets spécifiques, elles restent rare et la plupart du temps les fabricants mettent à profit les offsets communs relevés ci-dessus.

 

Le mot de la fin


J’espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair autour de cette notion d’offset. Comme nous l’avons vu, c’est finalement une donnée qui a peu d’impact pratique eu égard à la géométrie complète d’une machine d’un point de vue utilisateur. Elle reste cependant à garder en tête au moment de faire des emplettes afin de conserver une valeur similaire lors du remplacement d’une fourche.

 

Pour aller plus loin :

 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir juste en dessous dans les commentaires ou avec un like sur la page Facebook de Glisse Alpine pour ne pas rater les prochains !

Besoin de plus d’informations ? Posez vos questions dans les commentaires !

 

Besoin de conseils pour choisir les meilleurs pneus ?

 

VTT-tout-savoir-pour-choisir-ses-pneus-400

 

Dans ce guide gratuit d'une dizaine de pages, je vous explique comment déchiffrer l'offre actuelle et choisir les meilleurs pneus VTT pour votre pratique.

Gomme, carcasse ou encore dessin n'auront plus de secret pour vous, et une sélection des grands classiques du pneu de vélo de montagne vous permettra de partir sur des bases sûres !

 

Vous aimerez aussi :

Sébastien

Papa de Glisse Alpine et homme à tout faire depuis 2016. Rideur. Editeur. Photographe. Développeur. SysAdmin. Web Perf. SEO. Marketing. Café.

icone facebook icone twitter icone rss icone youtube

9 commentaires sur “Géométrie VTT : tout savoir sur l’offset ou déport de fourche

  • 9 novembre 2020 à 20 h 07 min
    Permalink

    Hello Seb,

    Du coup monter du 27.5 sur un cadre fait pour du 26 augmente le trail ?

    Répondre
    • 11 novembre 2020 à 17 h 12 min
      Permalink

      Salut Ankh,

      Toutes choses étant égales par ailleurs, oui, parce qu’en passant sur une roue de plus grand diamètre son axe se retrouve plus haut donc l’intersection de l’axe qui suit l’angle de direction (identique) avec le sol se retrouve déportée en avant.

      Et si tu fais un mullet avec une roue en 26″ à l’arrière et une 27.5″ à l’avant tu augmentes encore un peu plus le trail à cause de l’angle de direction qui diminue.

      Répondre
      • 29 novembre 2020 à 18 h 44 min
        Permalink

        Merci d’avoir pris le temps de repondre 😉

        Répondre
  • 22 novembre 2020 à 19 h 47 min
    Permalink

    Bonjour, si je change ma fourche pour une 130mm au lieu de 120mm et que cette nouvelle fourche en 130 a un déport de 51 au lieu des 42 de la 120 ça donne quoi ? Ça s’annule ? (l’un allonge et l’autre réduit le déport) ou une des deux données aura plus d’influence ? Pour info c’est sur un Lapierre zesty Tr 29. Merci

    Répondre
    • 23 novembre 2020 à 19 h 56 min
      Permalink

      Salut Eddy,

      En effet avec un débattement supérieur tu réduis l’angle de chasse. Mais même si on considère que 10mm de plus c’est à la grosse louche 0.5° de HTA en moins fourche au repos, ça donne après calcul sur un coin de table en prenant un 29″ avec un HTA qui passe de 66.5 à 66° moins de 4mm de trail supplémentaire. Avec 9mm de déport en plus tu vas donc surcompenser de plus de 5mm.

      En pratique je pense que la différence au niveau du trail effectif est plus réduite encore et que tu restes avec +10mm bien plus proche de ton offset précédent que tu ne te rapproches du 51.

      Répondre
  • 24 novembre 2020 à 12 h 58 min
    Permalink

    Ok, super, merci pour cette analyse ! j’aurai presque pu passer sur une 140 mais j’avais peur de trop modifier la géométrie qui est très réussi. Au passage merci pour tes articles que je lis toujours avec intérêt. cdt

    Répondre
  • 26 novembre 2020 à 15 h 31 min
    Permalink

    Salut Seb,

    J’ai changé de fourche sur ma monture et je n’arrive pas a atteindre tout le débattement .
    J’ai gardé le même débattement (120mm), 27.5” pour les deux mais je ne suis pas sûr d’avoir garder le même offset.
    Est-ce que mon problème peut venir de là ?

    Répondre
    • 26 novembre 2020 à 19 h 06 min
      Permalink

      Salut Christophe,

      Non, aucun rapport.

      Tu peux commencer par vérifier ta pression/sag puis enlever des tokens si nécessaire/possible.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.