Comparatif : Jones Mind Expander vs Hovercraft

La Mind Expander et la Hovercraft sont deux planches qui semblent assez similaires au premier abord mais se différencient suffisament pour que le modèle lancé en 2017 ne supplante pas sa vénérable ainée présente dans la gamme Jones depuis maintenant bien longtemps.

Je vous propose donc aujourd’hui un comparatif direct entre ces deux modèles que j’ai au fil du temps emmené dans toutes les conditions, sur tous les types de neiges.

 

Shape


La Hovercraft s’appuie sur une base solide, le camrock, ou cambre classique encadré par du rocker en spatules. La Mind Expander, de son côté, est très new school et conçue autour du Christenson surf rocker, un rocker continu et progressif du tail au nose.

 

Jones Hovercraft 2019 - Profil

 

Jones Snowboards - Mind Expander - Christenson surf rocker

 

Taillée pour les grandes courbes, la Hovercraft dispose en plus de son camrock d’un rayon de courbe de 10 mètres dans sa plus grande taille, quand la Mind Expander lorgne beaucoup plus vers les courbes intermédiaires à serrées avec un rayon de courbe de 7 mètres environ. On sent les mêmes inclinations quand on considère la longueur de carre effective, bien plus importante pour la Hovercraft.

On trouve en revanche les mêmes rafinements sur les deux planches : techno spoon pour mieux évacuer la neige au niveau des spatules et traction tech sur les carres pour améliorer l’accroche sur les neiges dures.

 

Comportement


Les deux planches sont aussi semblables que différentes. Elles se ressemblent dans leur facilité de mise en virage, cette recherche constante d’agilité dans le serré. Elles diffèrent en revanche dans leur ligne directrice. La Mind Expander est en son coeur vraiment joueuse et sensible à la moindre commande quand la Hovercraft est avant tout une plateforme destinée à charger avec beaucoup de vitesse, mais suffisament travaillée pour révéler un caractère facile dans le serré. La pemière est intrasèquement joueuse alors que c’est un trait de caractère secondaire pour la seconde qui s’avère moins fluide à basse vitesse.

 

Jones Hovercraft 2019 - POV

 

Les deux planches déjaugent très bien en poudreuse, mais leur attitude diffère dans ces conditions. La Hovercraft glisse à plat sur la neige, peut-être trop, ce qui pousse parfois à la faute, quand la Mind Expander peut prendre beaucoup d’angle et se positionne très facilement sur le manteau neigeux. Plus encore que son ainée, elle peut réellement pivoter dans un mouchoir de poche.

La Hovercraft est cependant une plateforme plus stable que la Mind Expander, le caractère très sensible aux commandes du rideur de cette dernière la mettant également à la merci des aléas du terrain. L’appui pied arrière demande constamment d’être dosé sur la Mind Expander tandis qu’il requiert moins de tact sur la Hovercraft. On fatigue de fait moins dans la trafolle sur la seconde.

Les runs à haute vitesse sont davantage exploitables avec la Hovercraft, plus rigide, mieux plantée sur la neige. Son attitude “haute” sur le manteau neigeux peut alors devenir un avantage, à des vitesses où la Mind Expander a tendance à devenir une savonette et demander beaucoup de précision pour la garder sous contrôle.

Sur piste, la Hovercraft est suffisament compétente pour les séances de carving la truffe au raz de la neige, alors que la Mind Expander est bien plus loose. Elle sait tenir les renvois rapides de carre à carre tant que les conditions sont bonnes et la vitesse maitrisée, mais n’est pas du tout au niveau de son ainée pour s’engager sur des courbes à Mach 3 qui utilisent la largeur de la piste.

 

Jones Mind Expander 2018 - POV

 

En hors-piste, c’est sur les neiges dures que la Hovercraft se démarque considérablement de la Mind Expander. Avec son camrock et ses carres qui n’en finissent plus, elle met réellement en confiance en fournissant une accroche bien meilleure que ce dont est capable la Mind Expander.

 

Utilisation type


Ces deux modèles sont de superbes planches à peuf, mais malgré leurs ressemblances elles ont chacune un domaine de prédilection.

La Mind Expander est la planche à emporter quand les conditions sont parfaites pour rider dans le serré entre les sapins avec de la peuf jusqu’aux genoux . La Hovercraft est elle plus polyvalente et s’avère un choix plus judicieux quand les conditions sont incertaines, quand le risque de rencontrer des neiges difficiles existe. Légèrement en retrait par rapport à sa soeurette dans le serré, elle se rattrape largement dans ces conditions défavorables et permet de ne jamais se retrouver en difficulté là où la Mind Expander est dépassée.

Bref, dans la famille Jones la Mind Expander est la petite soeur qui ne pense qu’à s’amuser le nez dans la neige, la Hovercraft est l’ainée un peu plus sérieuse et un peu plus mature qui est capable d’évoluer avec confiance sur toutes les neiges.

 

Vous avez aimé ce comparatif ? N’hésitez pas à le faire savoir juste en dessous dans les commentaires ou avec un like sur la page Facebook de Glisse Alpine pour ne pas rater les suivants !

Besoin de plus d’informations ? Posez vos questions dans les commentaires !

 

Vous débutez le snowboard ? Recevez mon guide pour progresser efficacement !

apprendre-le-snowboard-7-astuces-guide-glisse-alpine

Dans ce guide gratuit d'une dizaine de pages, je partage avec vous 7 conseils qui m'ont permis d'apprendre rapidemment le snowboard et qui me sont encore utiles aujourd'hui après des années de pratique !

Vous aimerez aussi :

Test : Jones Hovercraft 2019
406
Une particularité attrayante chez Jones est leur lineup resserré et sommes toutes hétéroclite.Si la marque américaine est résolument tournée vers le freeride et met depuis quelques années l'accent...
Test : Jones Mind Expander
978
Comme annoncé dans mon article de présentation des nouveaux snowboards Jones pour cette année, je vous offre un test de la Mind Expander que la marque de l'emblématique freerideur a mis à ma dispositi...
Comment choisir ses vêtements de ski : pantalon et veste
355
Choisir un pantalon et une  veste de ski n'est pas une mince affaire et des centaines de références se disputent le marché. Les prix font le grand écart, de moins de 100€ l'ensemble chez notre Decathl...
Snowboard – La longueur de carre effective expliquée en détails
297
On pourrait penser que le shape d'un snowboard est assez immuable : une planche avec deux spatules, ce n'est pas bien compliqué. Modulo le rayon de courbe, les proportions semblent peu ou prou les mêm...

2 commentaires sur “Comparatif : Jones Mind Expander vs Hovercraft

  • 24 mars 2019 à 18 h 02 min
    Permalink

    Bonjour
    Merci pour la qualite de vos articles.
    envisagez vous un test de la ultra mind Expander ou un compare avec la mind Expander et/ou l’hovercraft?
    Merci.

    Répondre
    • 25 mars 2019 à 8 h 58 min
      Permalink

      Salut David,

      Merci pour ton commentaire.

      Malheureusement la saison touche à sa fin, je n’ai plus de test prévu pour cet hiver. A voir l’an prochain peut-être, si Jones en fait un modèle classique plutôt qu’une série limitée. Le concept de l’Ultra Mind Expander a l’air intéressant en tous cas !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.