Chaussures VTT : tout savoir sur la gamme Ride Concepts

Basée à Reno, Nevada, à deux pas du lac Tahoe et de ses montagnes, Ride Concepts est une jeune entreprise qui a lancé sa première gamme de chaussures VTT à l’automne 2018 avant de rapidement se frayer un chemin en tête de gondole. Avec un accent porté sur des pratiques qui vont de l’All-Mountain au Freeride en passant par l’Enduro, Ride Concepts a boosté son essor en sponsorisant notamment des rideurs comme le clan Atherton, Andreu Lacondeguy, ou plus proche de nous Isabeau Cordurier et Marine Cabirou.

C’est sans grande surprise que la marque fait l’impasse sur les pratiques moins engagées et commercialise aujourd’hui un unique modèle pour pédales automatiques, le reste de leur offre étant tournée vers les pédales plates.

On peut par ailleurs noter l’utilisation par Ride Concepts de semelles exploitant des gommes Rubber Kinetics, qui n’est autre que le partenaire de Goodyear fournissant sa ligne de pneus vélo premium.

Je vous propose donc aujourd’hui de voir ensemble ce que propose la marque nord-américaine, des Vice aux TNT en passant par la genèse Livewire ou autres Hellion, Wildcat, Powerline et Transition.

 

Vice / Vice Mid


Ride Concepts Vice

La Vice, développée en collaboration avec Kyle Strait, est une chaussure peut-être un peu à part au sein de la gamme, puisqu’elle se destine avant tout à des pratiques qui tournent autour du dirt, sans y être exclusive. L’accent a été mis sur une semelle très souple qui permet un excellent feedback avec les pédales, point souvent mis un peu de côté sur des modèles plus rigides qui offrent davantage de confort dans la durée et un meilleur transfert d’énergie.

Le style est très décontracté, avec une enveloppe en daim perforée, une languette à soufflet pour éviter les infiltrations de poussière, un laçage tout ce qu’il y a de plus classique, et une protection interne des orteils. La Vice Mid remonte quant à elle sur la cheville, comme son nom l’indique, afin d’offrir davantage de protection au niveau de la malléole.

Côté semelle externe on trouve une mouture RC Fuzion mettant à profit la gomme DST 6.0 (soit un grip moyen/haut) et qui s’appuie sur dessin hexagonal “inversé”, comprendre que ces hexagones sont “creusés” dans la semelle, à l’inverse des autres modèles à suivre. La semelle interne comprend quant à elle des inserts D3O destinés à absorber les plus gros impacts, caractéristique que l’on retrouve sur toute la gamme de la marque.

Le poids communiqué de la Vice est de 468g en taille 10 US (479g pour le modèle mid), soit un 43 1/2. Trois couleurs sont disponibles pour la Vice : camo, noir et gris/noir. La Vice Mid fait fi du camo et ne propose que le gris, et le noir.

 

Livewire


Ride Concepts Livewire

La Livewire est la chaussure originelle de Ride Concepts, un modèle All-Mountain non spécialisé, utilisable dans toutes les pratiques, même celle qui consiste à se rendre au bar après avoir quitté le vélo.

L’enveloppe est toutefois plus orientée vers la performance et la résistance aux éléments qu’une Vice, avec l’emploi de matériaux synthétiques et de mesh pour assurer une bonne évacuation de la transpiration. La languette est à nouveau dotée de soufflets pour éviter les infiltrations de débris. On trouve cette fois une protection des orteils moulée, ainsi qu’en renfort côté talons.

Côté semelle le dessin est celui employé sur la majorité de la gamme Ride Concepts, avec un motif en hexagones. La gomme employée est à nouveau la DST 6.0. La semelle interne emploie également les inserts en D3O.

Le poids officiel donné par la marque est de 455g, tandis que les couleurs proposées tournent autour du noir et du gris avec accents oranges ou rouges.

 

Hellion / Hellion Elite


Ride Concepts Hellion Elite

La Hellion est assez proche de la Livewire dans son format, avec un omniprésent focus sur l’All-Mountain, mais se voit dotée d’une construction plus légère, mieux étudiée et plus adaptée à une utilisation dans toutes les conditions, des terrains secs à détrempés. La version Elite est un pas supplémentaire en ce sens par rapport à la version de base.

On trouve ainsi une enveloppe synthétique perforée composée uniquement de deux panneaux, qui évolue sur la version Elite en une mouture en microfibre. Cette dernière version voit également la doublure interne améliorée avec une version anti-bactérienne. Comme sur le reste de la gamme, les deux versions de l’Hellion optent pour une languette à soufflets pour éviter les infiltrations, tandis qu’une protection des orteils et du talon sont de la partie. La laçage est classique, et une bande élastique permet de maintenir ces derniers.

Si le dessin de la semelle externe reste le même que sur la Livewire pour ces deux moutures de l’Hellion, la gomme utilisée est différente sur le modèle Elite qui opte pour la plus tendre, et donc celle développant le plus d’accroche, au sein de la gamme Ride Concepts : la DST 4.0. La semelle interne est quant à elle identique avec ses renforts D3O. L’Hellion est toutefois légèrement plus rigide que la Livewire.

L’Hellion est affichée à 421g contre 442g pour l’Hellion Elite, la première étant disponible en noir ou gris et la seconde en noir/gris ou noir/khaki, cette dernière tirant davantage sur une couleur sable.

 

Wildcat


Ride Concepts Wildcat

La Wildcat est un modèle mi-hauteur assez respirant à l’image de la Livewire, qui fournit davantage de protection.

La construction est semblable à celle-ci avec l’utilisation d’une enveloppe synthétique perforée largement agrémentée de panneaux en mesh pour une meilleure respirabilité.  La Wildcat offre surtout un excellent maintien de la cheville grâce notamment à un velcro, que l’on trouve très rarement sur les modèles pour pédales plates et bien davantage sur les modèles pour pédales automatiques à cause de ce besoin de maintien prédominant quand le pied est en mesure de tirer sur la pédale. Le format mi-haut permet également une très bonne protection de la malléole, associé à celui des orteils et du talon. Le laçage est quant à lui classique comme sur le reste de la gamme, avec une languette permettant à nouveau d’éviter les infiltrations et un élastique pour maintenir ces lacets.

Côté semelle la Wildcat utilise la gomme DST 6.0 et le dessin classique en hexagones. La semelle interne reste inchangée.

Ce modèle est donné à 482g en taille 10, les couleurs proposées étant le gris, noir, et jaune citron.

 

Powerline / Skyline


Ride Concepts Powerline

La Powerline (Skyline chez les femmes) est un autre modèle plus ou moins mi-haut, avec cette fois une conception asymétrique à cet endroit, qui fait la part belle aux matériaux haut de gamme et veut offrir un excellent potentiel de grip tant sur qu’à côté du vélo.

On trouve donc une enveloppe en microfibre perforé dont les panneaux sont collés plutôt que cousus, et un insert en mesh sur l’avant du pied permettant une meilleur évacuation de la transpiration. Au niveau de la malléole, une découpe est présente côté externe, mais pas côté interne, où un insert en D3O vient protéger celle-ci. On trouve comme de rigueur chez Ride Concepts un laçage classique et une languette à soufflets, ainsi qu’une importante protection des orteils, et du talon.

La semelle externe évolue sur ce modèle, qui présente une sculpture plus profonde à l’avant et à l’arrière du pied, afin de faciliter l’évolution pied à terre. Cette semelle utilise la gomme DST 4.0 la plus tendre pour un maximum de grip sur les pédales.

Donnée à 435g, la Powerline est disponible en gris/noir ou sur le même schéma de couleur avec des accents oranges.

 

TNT


Ride Concepts TNT

La TNT est le modèle complètement tourné vers le DH/Freeride chez Ride Concepts, robuste et permettant si le besoin s’en fait sentir de passer quelques heures à utiliser pelle et râteau pour aménager les lieux avant de descendre à mach 3.

C’est une chaussure au format similaire à la Powerline, avec une construction mi-haute proposant une découpe côté externe et un renfort D3O côté interne pour protéger la malléole. Si la TNT utilise une enveloppe en microfibre, les panneaux sont cousus plutôt que collés entre eux, pourvus d’une doublure anti-microbienne, et les panneaux en mesh sur l’avant du pied ont été supprimés au profit de la microfibre. Si l’on retrouve un laçage classique et une languette à soufflets, la TNT est pourvue d’un strap à fermeture velcro extra-large pour sécuriser le pied. Bien entendu, une solide protection des orteils est de la partie.

Pas de changement en ce qui concerne la semelle interne toujours pourvue d’inserts en D3O, et la semelle externe reprend quant à elle le dessin présent sur la Powerline qui vise à faciliter l’évolution à côté du vélo. Cette semelle est dotée de la gomme DST 4.0.

Affichée à 439g, la TNT est proposée en un unique coloris gris foncé.

 

Transition / Traverse


Ride Concepts Transition

Pour terminer, la Transition est l’unique modèle pour pédales automatiques que propose la marque nord-américaine. Tournée plutôt vers les pratiques engagées, il s’agit d’une chaussure montante qui reprend les codes de ce que propose Ride Concepts sur sa gamme pour pédales plates.

La Transition, et son équivalent Traverse chez les femmes, se situe dans un sens à mi-chemin entre la Wildcat et la TNT, avec une conception haut de gamme mais aérée qui fait usage de la microfibre mais aussi de panneaux en mesh, les uns étant soudés aux autres. C’est à nouveau une chaussure montante, avec une découpe à l’extérieur du pied uniquement et une protection en D3O côté interne. Languette et laçage se font sur le modèle habituel de Ride Concepts, tandis qu’un strap à fermeture velcro vient sécuriser le pied.

La semelle externe reprend le dessin des TNT et Powerline, avec cette fois l’utilisation d’une gomme plus dure DST 8.0. La découpe qui accueille la cale est large et longue pour un ajustement et une entrée facilités. La semelle interne utilises des inserts en D3O comme le reste de la gamme, et une tige en nylon vient apporter le soutien et la rigidité nécessaires à la transmission de puissance sur ce type de modèle.

Le poids de la Transition est donné à 505g, avec deux coloris disponibles, gris ou noir.

 

Ce qu’il faut retenir


La gamme Ride Concepts propose tous comptes faits un nombre de modèles conséquent, et il n’est pas facile au premier abord de percevoir ce qui les différencie dans leur utilisation escomptée.

Pour résumer, on peut faire le constat suivant :

  • Vice : modèle spécifique à semelle très souple
  • Livewire : modèle d’entrée polyvalent
  • Hellion / Hellion Elite : Livewire plus haut de gamme, renforcée et plus apte à supporter les mauvaises conditions
  • Wildcat : modèle montant mais respirant et polyvalent au même niveau de gamme que la Livewire
  • Powerline (Skyline) : chaussure montante haut de gamme plutôt destinée aux pratiques engagées, gomme tendre
  • TNT : modèle destiné au DH et pratiques idoines, très bonne protections contre les éléments, gomme tendre
  • Transition (Traverse) : unique chaussure pour pédales automatique de la gamme, montante, plutôt pour pratiques engagées

Il faut noter que Ride Concepts propose pour beaucoup de ses modèles une équivalence spécifique pour femmes, souvent avec le même nom, parfois un nom différent comme noté dans cet article quand c’est le cas, notamment pour la Skyline et la Traverse.

Si vous souhaitez accéder aux autres volets de cette série d’articles sur les chaussures VTT, vous pouvez le faire grâce au petit index suivant qui les répertorie :

 

Vous avez aimé ce guide ? Faites-le savoir juste en-dessous dans les commentaires ou en suivant la page Facebook de Glisse Alpine.

Envie d’être tenu au courant de la publication des prochains ? Inscrivez-vous à la newsletter.

Besoin de plus d’informations ? Posez-moi vos questions dans les commentaires !

 

Note : les liens en italique pointant vers un vendeur sont des liens affiliés. Si vous les utilisez pour faire votre achat, une commission m’est versée par le vendeur, sans que le prix n’augmente pour vous. Un grand merci à vous si vous les utilisez, je m’offrirai une bière à l’issue de ma prochaine sortie !

 

Besoin de conseils pour choisir les meilleurs pneus ?

 

VTT-tout-savoir-pour-choisir-ses-pneus-400

 

Dans ce guide gratuit d'une dizaine de pages, je vous explique comment déchiffrer l'offre actuelle et choisir les meilleurs pneus VTT pour votre pratique.

Gomme, carcasse ou encore dessin n'auront plus de secret pour vous, et une sélection des grands classiques du pneu de vélo de montagne vous permettra de partir sur des bases sûres !

 

A la une en ce moment

Sébastien

Papa de Glisse Alpine et homme à tout faire depuis 2016. Rideur. Editeur. Photographe. Développeur. SysAdmin. Web Perf. SEO. Marketing. Café.

icone facebook icone twitter icone rss icone youtube

Un commentaire sur “Chaussures VTT : tout savoir sur la gamme Ride Concepts

  • 30 août 2021 à 7 h 18 min
    Permalink

    Bonjour,
    J’apprécie beaucoup vos différents articles qui permettent d’avoir un éclairage exhaustif sur les sujets abordés. Je me suis inspiré de celui sur le choix des pneumatiques qui reste un vaste débat et vous l’avez fait découvrir le dernier de chez schwalbe le Eddy current , le problème c’est qu’il est quasi impossible à monter tellement sa carcasse est renforcée , j’ai du abandonner l’objectif de cette monte.
    Cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.