Chaussures VTT : tout savoir sur la gamme Leatt

Leatt est plus connue pour ses protections, notamment des cervicales, qui sont pour ces dernières à l’origine de la marque fondée par le praticien éponyme en 2005. Pourtant, jouant tant sur le tableau de la moto que du VTT, elle propose aujourd’hui une gamme bien plus étendue qu’il y a encore quelques années, avec l’avènement de plusieurs séries de masques, casques, et depuis 2020, de chaussures.

Je vous propose donc aujourd’hui de passer en revue ce que Leatt fait de mieux pour nos pieds, tant pour pédales plates que pédales automatiques :

  • Les séries 1.0, 2.0 et 3.0 “Flat” dédiées aux pédales plates
  • Les séries 4.0 et 5.0 “Clip” conçues pour pédales automatiques

 

Leatt 1.0 Flat


Chaussures VTT Leatt 1.0 Flat

Les modèles 1.0 sont les plus basiques de l’offre Leatt, présentés comme des chaussures avant tout destinées à être portées dans la vie de tous les jours, mais compatibles avec quelques éventuels coups de pédale impromptus.

L’enveloppe est en suède ou daim synthétique, perforée sur les côtés, et accompagnée d’une semelle externe souple qui fera donc davantage du pied (!) à celles et ceux qui préfèrent un toucher très direct avec les pédales.

Ces chaussures sont équipées comme tous les modèles à suivre d’une doublure anti-bactérienne à séchage rapide.

Les 1.0 Flat sont disponibles du 38.5 au 47 pour un poids qui débute à 760g et en quatre couleurs cette année : noir, vert cactus, rouge chilli et bleu onyx.

 

Leatt 2.0 Flat


Chaussures VTT Leatt 2.0 Flat

Les 2.0 itèrent sur leurs petites sœurs avec un look qui reste relâché mais une conception plus avancée, plus robuste, et plus adaptée au VTT, bien que Leatt les positionne comme des modèles destinés à un ride décontracté.

On retrouve une enveloppe en daim synthétique perforée sur l’avant du pied, mais la chaussure fait pour le reste appel à un cuir synthétique plus classique. La semelle est également plus rigide, donnée à moyen-souple, et reprend le dessin en forme de gaufre avancé par Leatt, puisque apparemment les gaufres triangulaires sont bien répandues. Ce dessin évolue cependant à l’avant et à l’arrière de la semelle avec de gros blocs espacés censés permettre une évacuation plus facile de la boue.

Enfin, Leatt utilise sur ce modèle une bande élastique permettant de maintenir le lacet une fois bouclé.

Les 2.0 Flat sont disponibles du 38.5 au 47 pour un poids qui débute à 980g et en quatre couleurs pour 2021 : noir, chilli, onyx et gris steel.

 

Leatt 3.0 Flat


Chaussures VTT Leatt 3.0 Flat

Les 3.0 font partie de la série performance de Leatt, entièrement tournée vers le ride, et sont accessoirement le modèle le plus haut de gamme pour pédales plates.

On retrouve cette fois une conception qui reflète réellement cette philosophie, avec l’abandon du daim pour l’enveloppe extérieure, entièrement constitué de cuir synthétique classique, perforé sur l’avant du pied mais doublé d’une membrane.

La 3.0 propose une vraie protection des orteils et du talon, ainsi que de la malléole via l’absence de découpe, tandis que la semelle monte encore d’un cran en rigidité, affichée comme moyen-dur. On retrouve toutefois le même dessin sous la semelle que sur la 2.0, ainsi que le même système d’accroche des lacets.

Les 3.0 Flat sont disponibles du 38.5 au 47 pour un poids qui débute à 950g et en quatre couleurs dans un ton bi-colore associé au noir : cactus, chilli, gris granite et Aaron Chase (modèle signature marron avec accents rouges).

 

Leatt 4.0 Clip


Chaussures VTT Leatt 4.0 Clip

Les 4.0 sont la première série destinée aux pédales automatiques de Leatt, avec une conception proche des 3.0 pour pédales plates.

L’enveloppe externe utilise ainsi le cuir synthétique, à nouveau perforé sur l’avant du pied, et doublé d’une membrane interne afin de combiner résistance face aux infiltrations et respirabilité. On retrouve les protections des orteils, du talon, ainsi que de la malléole. Chaussure automatique oblige, les 4.0 sont affublées en plus des lacets d’une sangle qui vient se verrouiller par velcro près de la languette.

La semelle voit à nouveau sa rigidité augmenter, et si le dessin de la semelle externe ne change pas, si ce n’est l’ajout d’un logement pour la cale, celui-ci est allongé de 10mm vers l’arrière de la chaussure pour permettre d’avancer le pied sur la pédale dans une position plus proche de celle adoptée par une partie des amoureux de la pédale plate dont votre honorable serviteur, en descente notamment, qui permet de réduire la force exercée sur la cheville et les mollets en conférant un contrôle plus direct.

Les 4.0 Clip sont déclinées du 38.5 au 47 pour un poids qui débute à 1170g et en trois couleurs (toujours sur le mode bi-ton) cette année : noir, onyx et jaune sable.

 

Leatt 5.0 Clip


Chaussures VTT Leatt 5.0 Clip

Modèles les plus dispendieux, ceux appartenant à la série 5.0 constituent le très haut de gamme de Leatt pour pédales automatiques, avec un form-factor qui évolue sensiblement par rapport au reste de l’offre, pour gagner en poids notamment.

Visuellement, le plus gros changement vient d’un design plus épuré avec un nombre de coutures réduit. Les gros lacets plats ont disparu au profit d’une sangle à plusieurs accroches pour fermer une enveloppe en cuir synthétique ouverte à de multiples endroits par des panneaux en mesh collés et dont la découpe côté interne est de retour, exposant la malléole. On retrouve à l’intérieur une membrane 10k/10k pour évacuer la transpiration tout en assurant une bonne protection face aux éléments.

La semelle est la plus rigide de la gamme, avec à nouveau le logement pour la cale “ClipGrip” allongé pour permettre une plus grande latitude quant au positionnement de celle-ci. Pour le reste, le design extérieur de cette semelle n’évolue pas d’un iota.

Les 5.0 Clip sont comme toujours disponibles du 38.5 au 47, le poids étant quant à lui abaissé à 1040g. Les trois couleurs proposées sont le noir, chilli et onyx.

 

Ce qu’il faut retenir


Leatt propose donc cinq modèles distincts au sein d’une gamme qui, comme c’est malheureusement (quoi que), mais semble t-il logiquement, le cas, concentre le plus haut de gamme sur les deux chaussures pour pédales automatiques.

En réalité, la majorité des rideurs se retrouveront probablement autour des séries 3.0 et 4.0 selon leurs préférences entre pédales plates et automatiques, les 5.0 sortant quelques peu du design majoritaire pour gagner en poids et proposant une semelle très rigide, tandis que les 1.0 et 2.0 sont un peu en retrait en termes de protection pour une pratique engagée.

Si vous souhaitez découvrir les modèles d’autres marques ayant fait l’objet d’un article dédié, je vous renvoie aux différents volets de cette série consacrée aux chaussures VTT :

 

Vous avez aimé ce guide ? Faites-le savoir juste en-dessous dans les commentaires ou en suivant la page Facebook de Glisse Alpine.

Envie d’être tenu au courant de la publication des prochains ? Inscrivez-vous à la newsletter.

Besoin de plus d’informations ? Posez-moi vos questions dans les commentaires !

 

Note : les liens en italique pointant vers un vendeur sont des liens affiliés. Si vous les utilisez pour faire votre achat, une commission m’est versée par le vendeur, sans que le prix n’augmente pour vous. Un grand merci à vous si vous les utilisez, je m’offrirai une bière à l’issue de ma prochaine sortie !

 

Besoin de conseils pour choisir les meilleurs pneus ?

 

VTT-tout-savoir-pour-choisir-ses-pneus-400

 

Dans ce guide gratuit d'une dizaine de pages, je vous explique comment déchiffrer l'offre actuelle et choisir les meilleurs pneus VTT pour votre pratique.

Gomme, carcasse ou encore dessin n'auront plus de secret pour vous, et une sélection des grands classiques du pneu de vélo de montagne vous permettra de partir sur des bases sûres !

 

A la une en ce moment

Sébastien

Papa de Glisse Alpine et homme à tout faire depuis 2016. Rideur. Editeur. Photographe. Développeur. SysAdmin. Web Perf. SEO. Marketing. Café.

icone facebook icone twitter icone rss icone youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.