VTT YT Tues

Comment choisir son VTT : quel type de modèle pour ma pratique ?

On est déjà en mars, et le printemps ne va pas tarder à pointer le bout de son nez, même si l’hiver fait un peu son coming back ici dans les alpes. Bref, c’est le moment d’embrayer sur le VTT pour préparer les premières sorties, tout en espérant que la neige reste quand même encore un peu !

Des articles « maintenance » sont en préparation pour vous aider à réveiller et préparer votre engin qui a peut-être hiberné cet hiver, mais si vous n’êtes pas encore équipé, alors ce billet est fait pour vous !

 

J’ai déjà regardé des modèles sur internet, ça a l’air compliqué de s’y retrouver !

Et oui, l’offre est aujourd’hui vraiment large, et de plus en plus segmentée, alors que les avancées techniques et technologiques font paradoxalement des VTT des machines plus polyvalentes que jamais.

Faire un choix avisé demande donc pas mal de connaissances, et j’ai à cet effet publié un ebook sur le sujet en début d’année. Vous pouvez en apprendre davantage le concernant via cet article : VTT et vélo de montagne : achat, réglages, mise à jour, entretien.

En attendant, nous allons nous intéresser aujourd’hui aux différentes familles de VTT, histoire de mettre un pied à l’étrier avant de creuser davantage dans les prochains articles sur le sujet.

 

Comprendre l’organisation de l’offre VTT

L’offre est présentée de la manière suivante par chaque constructeur :

  • Pour un type de pratique, un ou plusieurs modèles sont proposés. Par exemple, pour une pratique all-mountain, Lapierre propose le Zesty (ou Zesty AM depuis quelques années), et pour une pratique enduro, le Spicy.
  • Pour chacun de ces modèles, une ou plusieurs déclinaisons sont proposées. Si on se réfère au catalogue Lapierre actuel, le Spicy est proposé en trois versions : le 327, le 527, et la version Team. Le 327 possède un cadre alu alors qu’à partir du 527 on passe au cadre carbone, et les composants sont différents.

 

La première étape va donc être d’identifier le type de pratique qui vous intéresse, avant de regarder les modèles que chaque constructeur propose et ses déclinaisons.

 

Comment faire mon choix ?

La question à vous poser est la suivante : quelle va être ma pratique dominante ?

Pour y répondre, vous devez considérer les deux points suivants :

  • Ce que vous aimez le plus faire avec votre VTT : vous balader en forêt, souffrir dans les montées pour arriver aussi vite que possible (et de préférence le premier) au sommet des montagnes, ou profiter au maximum de descentes endiablées ?
  • Le type de terrain sur lequel vous évoluez : chemins entretenus en forêt, terrain alpin cassant et présentant de forts dénivelés, ou encore pratique en station/bike park

Si vous avez su répondre à ces questions, la suite de cet article devrait vous permettre de déterminer le type de VTT le plus indiqué pour vos besoins.

 

VTT saut utah

On évitera de choisir un VTT de cross-country pour envoyer ce type de saut… :)

 

Plusieurs types de VTT : qu’est-ce qui les différencie ?

L’axe principal sur lequel se placent ces différentes familles et celui des performances en montée et en descente. En effet, que ce soit au niveau suspensions ou géométrie, l’amélioration de l’une de ces qualités se fait au détriment de l’autre, et une part majeure de la recherche des marques consiste donc à améliorer chacune de ces qualités en impactant aussi peu que possible sa vis-à-vis.

On va trouver à un extrême du spectre les VTT de cross-country, très légers, avec des suspensions présentant peu de débattement, qui permettent un pédalage efficace pour gagner un maximum de temps sur le plat et les montées. De l’autre, les VTT de descente (DH), très solides pour résister à des journées entières de descente en station, mais de ce fait très lourds et qui ne sont pas vraiment capables de faire autre chose que descendre, ce à quoi ils excellent.

Autour de cet axe montée/descente, on retrouve donc dans chaque catégorie des vélos qui ont des propriétés similaires au niveau de :

  • la géométrie du cadre
  • la longueur de débattement des suspensions
  • leur poids (bien que celui-ci puisse pas mal varier selon les différentes versions d’un même modèle)

 

Toujours là ? Alors c’est parti pour ces différentes catégories !

 

Cross-country (XC)

Ce sont les VTT les plus légers, orientés vers la performance en montée et l’efficacité du pédalage. Ils ont donc des suspensions avec un débattement relativement limité, 100 à 120mm. Ils peuvent être tout-suspendus ou semi-rigides (un semi-rigide n’a pas de suspension à l’arrière). Leur géométrie leur permet d’être agiles en montée, mais n’est pas la plus efficace en descente.

 

Trail

Les « trail bikes » sont des VTT orientés plaisir en terrain peu montagneux. Contrairement aux XC, le but n’est pas ici d’avoir le vélo le plus léger possible, mais plutôt un bon compromis qui permet un comportement plus joueur dans les descentes. Avec 120 à 140mm de débattement, ce type de vélo vous permet de prendre un maximum de plaisir en forêt ou  sur des singletracks moyennement engagés. Ils n’offrent pas les performances de machines plus orientées montagne mais sont un bon compromis si votre terrain de jeu favoris n’est pas excessivement cassant.

 

All-mountain

Coincés entre les « trail bikes » et les enduros, le all-mountain est un peu le cross-country de la montagne, l’enduro léger et performant. Avec environ 150mm de suspensions, et une géométrie orientée vers la descente, ils sont plus légers que les enduros et donc meilleurs en montée, tout en restant des machines très performantes en descente.

 

VTT all-mountain Zesty

Le Zesty : un all-mountain dans son habitat naturel.

 

Enduro

C’est la discipline en vogue depuis quelques années. Cet attrait s’explique sans doute par une sorte de « retour aux sources » que représentent les VTT enduro, et l’explosion des compétitions sous ce format, qui rencontrent de plus en plus de succès. Un enduro est fait pour prendre un maximum de plaisir en descente, sans pour autant devoir descendre du vélo ou souffrir le martyr dans les montées. On retrouve donc des suspensions très performantes, autour de 160mm de débattement, et des géométries adaptées avec des angles de fourche faibles.

 

Descente / DH

Les gros vélos ! Conçus pour descendre, et uniquement descendre, rien ne les arrête ! Suspensions de plus de 200mm, angles de fourche qui descendent jusqu’à 63°, cadres renforcés pour encaisser tous les abus : si vous souhaitez pratiquer en station ou envoyer du très très lourd en terrain naturel, c’est ce type de VTT qu’il vous faut.

 

Pour résumer

  • Vous voulez un VTT très léger pour réaliser les meilleurs chronos : cross-country
  • Vous voulez vous amusez en forêt, et rider un vélo polyvalent pour vous faire plaisir sans partir sur des terrains particulièrement escarpés : trail
  • Vous sortez régulièrement en montagne et vous voulez un vélo qui monte et descend bien sur ce type de terrain : all-mountain
  • Seule la descente vous intéresse, et si vous montez ce n’est que pour mieux redescendre : enduro
  • Vous voulez pratiquer le VTT de descente en station, il vous faut une machine performante prête à encaisser les chocs à répétition : DH

 

Des questions ? N’hésitez pas à les poser dans les commentaires ! 😉

 

Besoin d'aide pour choisir les meilleurs pneus ? Mon guide est là pour vous aider !

 

VTT-tout-savoir-pour-choisir-ses-pneus-400Dans ce guide gratuit d'une dizaine de pages, je vous explique comment déchiffrer l'offre actuelle et choisir les meilleurs pneus VTT pour votre pratique.

Gomme, carcasse ou encore dessin n'auront plus de secret pour vous, et une sélection des grands classiques du pneu de vélo de montagne vous permettra de partir sur des bases sûres !

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :
Posted in Matériel, VTT.

22 Comments

  1. Tu parles beaucoup de Lapierre, est-ce que c’est une marque que tu recommandes ? Qu’est-ce que tu penses de Specialized ?

    Merci

    • Salut Marc,

      C’était pour l’exemple parce que je connais bien leur gamme et j’apprécie la marque. Pour autant plein d’autres fabricants produisent et assemblent de très bons VTT. A toi de voir selon ton programme et tes préférences quel modèle propose le meilleur rapport prix/composants/comportement/look.

      Spé m’a toujours semblé un peu cher, mais il n’y a pas de doute sur le fait qu’ils font des vélos performants.

  2. bonjour je vous demande quel type de vtt prendre pour une pratique sur route forets terrains cassant pavés boue cailloux et quelle marque prendre budget entre 1000 et 3000 eurso

    • Salut Dominique,

      Pour t’aider il va falloir en savoir un peu plus sur ta pratique et ce que tu en attends : plutôt performance en montée ou en descente, vélo plutôt joueur ou rapide, le type de sortie (montagne, plaine, bref où tu roules) et accessoirement ton niveau physique et technique.

      Au niveau budget, ta fourchette est énorme et le choix conséquent. Certaines marques sont mieux placées que d’autres sur certains segments, le comportement des vélos est différent.

      Je pense que pour toi il faut vraiment déterminer avec précision ta pratique type en premier lieu, le budget ne posera pas problème. Une fois que ce sera fait on peut comparer les modèles de chaque marque par catégorie.

      Bref, difficile de t’aider sans en savoir plus ;).

  3. Bonjour,

    Merci beaucoup pour cet article. Je trouve que ma pratique est entre le AM et l’enduro… J’ai pour objectif de faire quelques enduro en plus de mes sorties habituelles dans le Pilat. (MOH, Mega, VV festival,…) Et je me demandais si il fallait que je parte plus sur un Enduro et ses 170mm de débattement ou un AM avec 150mm… le plus souvent on fait 70% à 80% de déscendant mais ça peut arriver faire des sortie avec 800m à 1000m de D+… du coup je n’arrive pas à me décider. A l’occase je ferai peut etre aussi des rando tranquille avec ma copine, mais plus rare.

    • Salut John,

      C’est vrai que certains enduros se sont encore plus radicalisés ces deux dernières années en passant à du 170, territoire réservé aux VTT freeride il y a encore peu de temps.

      Mais dans ton cas je pense que je partirais là-dessus plutôt qu’un AM. Ca me semble particulièrement justifié si tu participes à pas mal d’enduros car tu vas réellement bénéficier des perfs accrues en descente. On est certes sur des machines qui restent un peu plus difficiles à emmener en montée, mais sans que ce soit rédhibitoire.

      Si tu faisais des randos de 3000 de D+ régulièrement ce serait une autre histoire, mais pour quelqu’un qui s’engage sur la MOH ou la Mega (particulièrement cassants) et fait des sorties avec le profil que tu annonces, le gros enduro me semble tout indiqué !

      • Merci Sébastien pour tes conseils. Jvais partir sur un Strive je pense. plus polivalent qu’un Capra et qui me permettra de faire les Enduro.
        J’ai pris le temps de lire un peu plus ton site depuis, vraiment Sympa ! Félicitation (même si je suis plus Ski que Snow 😉 )

        • Salut John,

          Merci pour tes encouragements :) .

          Le Strive et le Capra sont tous deux d’excellents choix avec un super rapport équipement/prix, tu ne peux pas te tromper.

          Enjoy !

  4. Bonjour,
    Je souhaite faire un premier achat de vtt et j’avoue que votre article m’a bien aidé.
    Pour autant, le choix est tellement vaste, que j’aimerai volontiers un avis de votre part.
    Je souhaite prendre un vtt d’occasion.
    Ma pratique envisagée sera de la montagne et de chemins.
    Du coup, je pensais partir sur un Lapierre Zesty 514 de 2009.
    Sauf que j’ai aussi une occasion sur un Lapierre X-control 227 de 2015.
    Que me conseilleriez vous ?
    Merci d’avance.
    Cordialement.

    • Salut Thierry,

      Je suis tenté de dire aucun des deux !

      Le Zesty de 2009 commence à sérieusement dater, et vu la réputation de fragilité des cadres Lapierre de cette époque il est difficile de le recommander, surtout hors garantie, bien que ce fut un vélo excellent. Au niveau composants, selon l’entretien qui a été fait tu peux vite avoir des surprises.

      Le X-control de 2015 est un XC/trail léger et donc moins adapté à ce que tu veux à prioris en faire. Niveau équipement il est bien en dessous, bien que tu aies du 2*10 vitesses par rapport au zesty en 3*9. Le problème qui me saute aux yeux c’est la fourche au rabais. Les roues n’ont aussi rien à voir (l’avantage du 27.5 sur le 26 en termes de perfs est négligeable), et même si j’ai un grief contre Formula, les Oro sur le Zesty sont bien plus puissants que l’entrée de gamme Shimano sur le X-Control au niveau freinage.

      Au niveau géométrie j’ai pas pu retrouver les specs du Zesty mais vu le millésime et l’évolution des dernières années le X-control doit pas en être trop trop éloigné.

      Bref, pour un budget de 800 à 1000€ tu dois normalement pouvoir trouver des AM performants de 2012-2013 avec une tige de selle télescopique (indispensable une fois qu’on y a gouté). Le meilleur conseil que je puisse te donner est donc de prendre ton temps et continuer à chercher un peu 😉 !

  5. Merci Sébastien pour tes conseils.
    Dans mon budget, tu me conseillerais de me rester sur le Zesty AM tu aurais d’autres vélo à me conseiller ?
    Merci d’avance pour ton aide.
    Cordialement.

    • Difficile de te recommander un modèle en particulier pour un achat en occasion. D’une part ça restreint considérablement ton champs de recherche, et d’autre part les disparités sont conséquentes entre même modèles que plusieurs années séparent, l’équipement évolue et n’est pas le même selon les déclinaisons, etc.

      Je te conseillerais donc plutôt de faire une recherche globale sur le segment All-Mountain voir gros Trail et comparer ce que tu trouves pour ton budget selon le prix demandé, l’équipement et l’état des vélos. Mieux vaut un VTT un peu moins bon sur le papier en terme de comportement, mais bien entretenu et fiable, plutôt qu’un modèle phare en mauvais état qui risque d’entrainer rapidemment beaucoup de frais supplémentaires.

  6. Merci Thierry pour ton article. J’hésite pour mon achat entre un Trail ou un AM (probablement chez Lapierre en Zesty AM ou Zesty XM): J’habite en région parisienne donc l’occasion de la montagne se présentera assez peu, mais plutôt des ballades en foret sur des chemins pas méga entretenus donc régulièrement avec des bonnes crevasses. Mais au delà des ballades j’aime faire du « free style » et donc pouvoir facilement lever roue avant, roue arrière, sauter sur place,…. ce qui fait que au passage j’ai plus tendance à opter pour des 27’5 que des 29′ pour être sur un vélo assez ludique, est ce que tu confirmes ? Est ce qu’un AM risque de beaucoup me pénaliser au quotidien vs un XM ou est ce que cela fait du sens ue j’aille sur ce type de vélo ? Merci !!! Thibault.

    • Salut Thibault,

      Pour ton utilisation j’essayerais de trouver un trail bike fun en 27.5 qui te procurera des sensations sur le genre de terrain que tu décris tout en restant agile.

      En ce qui concerne le 29″ je reste assez prudent. Tout ce que j’ai pu tester dans ce format a quelques années et j’avoue ne pas vraiment avoir été convaincu par leur comportement en descente. Ca passe vite mais c’est camionesque. Il faut dire qu’efficace et joueur vont rarement ensemble. Les fabricants ont maintenant soit-disant peaufiné les géométries pour faire des 29 funs et faciles à bouger.

      Je devrais avoir la possibilité de mettre la main sur un Jeffsy 29 sous peu pour vérifier si la réalité colle au hype et les tests plutôt élogieux. En attendant de réviser mon avis je préfère les petites roues qui franchissent moins bien mais sont plus fun sur les singles serrés.

      • Merci Sebastien, ça confirme ce que je m’imaginais et c’est cool ! J’imaginais partir sur des Zesty XM, j’ai trouvé un site qui fait des bonnes promotions sur les modèles de l’an dernier: https://www.velobrival.com, il y a surtout des AM ou des vélos un peu trop hauts de gamme vs mon budget à ce stade mais je pense que cela doit bien se renouveler ! Thibault.

  7. Salut , petit retour sur mon expérience amateur,
    j’ai justement craqué pour le XM de chez lapierre. Pourquoi?

    Mon terrain:
    Rocailleux (sentiers de vignes/parfois petites montagnes avec descentes cassantes)
    Vallonné
    Plat en sous bois mais avec des singles fun
    Pas de sauts (sauf des petits^^)
    Sorties de 35/40km environ avec des 1200de D+

    Je possédais un spectral de chez canyon (140ar et 150 av) ben j’ai trouvé le rendement très moyen, il pompait pas mal d’énergie (cadre alu peu différent des carbones chez cette marque apparemment). Bref, je n’ai trouvé du plaisir qu’en descente avec ce vélo et les cadres taillent très courts! Position inconfortable pour ma part, je n’ai pas réussi à m’en accommoder.

    Le XM, 120ar et 130av (possibilité 140av) est un très bon compromis pour ma part. Efficacité au rendement, les 120ar ne sont pas trop juste car très très bonne géométrie de cadre. Système anti-pompage efficace, carbone réactif.

    Un all moutain on sera plus pénalisé en monté qu’un bon trail mais on ira un peu plus vite en descente (cassante) grâce au débattement arrière plus important et géométrie plus compact. Perso, mon but est de prendre du plaisir à ma manière, le fait de prendre un peu plus de temps dans les descentes est un plaisir pour moi et évite que le matos soit brutalisé.

    Le trail est donc pour moi le plus polyvalent, rendement proche des XC, capacité à descendre très proche des AM et on peut même se faire quelques plaisirs en enduro, doucement certes, mais surement :)

    Bon ride 😉

    • Salut Julien,

      Merci pour ton retour d’expérience !

      Pour la « compacité » des cadres ça dépend pas mal des marques et modèles mais depuis plusieurs années la tendance sur les modèles agressifs est clairement à l’allongement du reach avec des bases un peu plus courtes mais un empattement qui reste important pour privilégier la stabilité et le franchissement.

  8. Bonjour,
    merci pour votre article, c’est exactement ce dont j’avais besoin.
    Je suis novice et j’aimerai m’acheter un bon vélo pour pouvoir idéalement pratiquer régulièrement. Pour l’utilisation, j’envisage de commencer d’abord avec des balades en forets pour reprendre une activité sportive et ensuite d’évoluer sur des balades en montagne. Sachant que la performance en décente ou au chrono m’importe peu. Au moment du choix du type de modèle, j’hésite donc entre le cross-country et le all-mountain. Je me dit qu’il est peut être préférable de prendre un all-mountain qui correspondra le mieux a mon utilisation finale.
    Dans cette catégorie j’ai repéré la marque canon et son modèle Spectral CF 8.0 EX. Il correspond à mon budget, ce vélo a même reçu un prix chez bike radar.
    L’équivalent chez Lapierre me semble etre le ZESTY AM 827. Un peu plus cher.
    Qu’est ce que vous en pensez ?

    P.S: je viens de lire le commentaire de Julien qui possedait un spectral justement.. et qui remet en cause ce que je pensais jusqu’a maintenant..
    au secours ! 😀

    • Salut Benjamin,

      En effet s’orienter vers le XC c’est choisir de perdre du confort et de la facilité au profit du rendement, donc un trail ou AM te correspondra mieux si tu débutes.

      Sur le papier le Spectral est mieux équipé que le Zesty, qui possède en plus pas mal de composants re-brandés Lapierre dont on ne sait pas trop au final ce qu’ils valent. Sur le Spectral tu as en plus les excellents Guide niveau freinage et un disque de 200 à l’avant, de bonnes roues, et la version la plus complète de la Pike niveau fourche.

      Niveau taille ça se vaut, quelques mm en moins au niveau reach pour le Spectral.

      Après chaque vélo a sa propre personnalité et chacun ses préférences. En tant que débutant tu ne sais en plus pas encore ce que tu vas apprécier davantage : machine super stable qui découpe le terrain, vélo joueur sur lequel tu peux t’amuser avec le relief, etc.

      Le mieux pour toi c’est donc d’aller les tester en passant dans un shop qui fait du Lapierre et en te déplaçant à un évènement Canyon ( https://www.canyon.com/en/experience/events/events.html ) : il seront par exemple présents aux Gets pour les Crankworx ce week-end.

      • C’est sur qu’il y a maintenant tellement de possibilités que le choix en devient compliqué. Et c’est encore plus vrai en tant que novice, sans repères et on n’a pas envie de se tromper..
        Pour ce qui est du style, je m’imagine plus m’orienter vers un vélo léger, maniable, la vitesse n’est pas primordiale, encore une fois, je ne recherche pas la performance et le chrono.
        Je suis motard et je m’amuse beaucoup plus a prendre les trajectoires dans les courbes plutot que rouler sur autoroute, voila pour le petit aparté.
        Avec ces petites indications, as tu une marque ou quelques modèle qui te viennent à l’esprit pour essayer de réduire ma recherche ? (budget 3’000~3’500€ max)
        merci encore.

        • Je pense que tu ne peux pas vraiment te tromper avec le Spectral en premier vélo.

          Après tu peux aussi jeter un oeil au Jeffsy de YT qui est disponible en 27.5 et 29″.

          Au niveau équipement/prix il te sera difficile de trouver mieux que les deux principaux acteurs de la VPC que sont Canyon et YT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.