gauges-dashware-fp

Ajouter des données de télémétrie et compteurs sur vos vidéos avec DashWare

Ajouter un compteur de vitesse ou un altimètre, sa position sur une trace : ce données peuvent donner un petit plus à certaines de vos vidéos. Je vous propose aujourd’hui de découvrir comment le faire simplement avec DashWare, dont vous pouvez avoir un aperçu des résultats avec la vidéo à la fin de cet article.

 

Présentation de DashWare

DashWare est un outil qui permet d’importer des données sous une multitude de formats pour les afficher sur une vidéo via des compteurs. L’outil a été racheté par GoPro en 2015, qui le propose maintenant gratuitement au téléchargement.

 

Collecte des données

Bien qu’il soit possible d’utiliser une simple trace GPX, DashWare possède sa propre appli pour collecter et enregistrer des données au fil d’une sortie : GPS Logger. Dénuée de toute fioriture, l’application permet juste de lancer et d’arrêter la collecte des données.

Elle crée un fichier CSV qu’il est ensuite possible d’importer dans DashWare.

 

Utilisation de DashWare

Lors de son lancement, DashWare vous propose de créer un projet et d’importer votre séquence vidéo. Première nuance que je vais apporter ici : la lecture de mes séquences GoPro n’a fonctionné sur aucun de mes PC, ce qui semble être un problème récurrent, développé aussi bien dans la FAQ DashWare que son équivalent sur le site de GoPro. Qu’à cela ne tienne, il est de toutes manières bien plus intéressant de procéder autrement pour gagner en flexibilité.

Je vous conseille de créer sous votre logiciel de montage habituel une séquence d’une durée égale ou supérieure à votre vidéo, complètement noire. Faites un rendu, et importez-la dans DashWare en lieu et place de votre séquence GoPro. Cette étape permet de laisser à DashWare la partie jauges et compteur uniquement. Vous travaillerez parrallèlement sur votre séquence GoPro dans votre logiciel de montage, avant d’ajouter les compteurs en fusionnant la séquence provenant de DashWare, ce que nous allons voir un peu plus loin.

 

Interface principale de Dashware

Interface principale de Dashware (cliquez pour agrandir).

 

Une fois votre séquence importée, l’écran principal de DashWare s’ouvre. Le panneau de gauche permet de visionner la vidéo, alors que celui de droite est destiné à la gestion et la synchronisation des données.

Dans le premier onglet, la partie « Input Settings » permet d’importer le fichier de données. Lors de l’import, il faut veiller à utiliser le bon profil. Si vous utilisez GPS Logger, ce sera « DashWare Logger« .

Les trois onglets suivants vont vous permettre de ne conserver que la partie des données qui vous intéresse. Par exemple, si c’est une descente de DH, vous n’allez pas montrer votre lente remontée en télésiège. L’onglet « Synchronization » est fait pour cela.

A moins que vous ne fassiez des tours qui se succèdent sur circuit, cochez à droite « Closed Course » pour indiquer que l’on part d’un point A pour arriver à un point  B. Si elle est cochée, décochez la case « Sync with video » en bas.

L’onglet affiche principalement votre trace GPS, ce qui va vous permettre de déterminer le point de départ et la fin du tronçon que vous voulez conserver. La position actuelle est indiquée, et vous pouvez vous déplacer dans le temps avec les boutons ou la barre en dessous de la trace. Quand vous êtes à la position de départ, utilisez le marqueur de gauche pour le ramener à celle-ci, et celui de droite quand vous êtes à la position de fin. Le bouton de lecture peut permettre de repérer les moments où vous ne bougez plus, ce qui sera utile pour synchroniser les données et l’image précisément. Aidez-vous de la barre de zoom sur la droite si besoin.

Les deux onglets suivants, « Analysis by Time » et « Analysis by Position » peuvent également vous aider à déterminer quand vous êtes à l’arrêt. Vous pourrez affiner l’opération dans la seconde partie de ce tutoriel, dans votre logiciel de montage, grâce à la vidéo.

Une fois que vous êtes satisfaits, cochez « Sync with Video« .

Il va ensuite falloir ajouter les compteurs que vous voulez afficher, grâce au dernier onglet, « Gauge Toolbox« . Vous pouvez les déplacer et les retailler comme bon vous semble sur la vidéo, et le petit bouton « Edit Gauge » dans la barre d’outils supérieure permet de modifier les propriétés de certaines jauges. Afficher beaucoup d’informations ou garder une interface minimaliste : à vous de voir ce que vous préférez lors de la configuration de ces compteurs.

Une fois satisfaits du résultat, rendez-vous dans File > Create Video pour effectuer le rendu.

 

Fusionner les compteurs avec la séquence vidéo dans Premiere

Une fois le rendu DashWare terminé (la barre de progression s’arrête parfois en cours de chemin sans que cela n’impacte le rendu), rendez-vous dans votre logiciel de montage, dans mon cas, Adobe Premiere. Vous devriez avoir un équivalent de ce que je décris ici dans les autres logiciels, mais ne les ayant pas sous la main je ne peux évidemment pas décrire la procédure exacte pour arriver au même résultat.

Importez le rendu effecté par DashWare puis positionnez le au-dessus de votre séquence GoPro/Sony/Drift/autre. Allez dans les effets, Opacity, puis sélectionnez le Blend Mode ou Mode de Fusion et passez le à « Lighten » ou « Eclaircir« . Cela va permettre d’éliminer tout ce qui est noir sur le rendu DashWare, ne conservant que les compteurs. Evidemment, avec cette méthode vous ne pouvez pas utiliser de compteur noir, qui deviendrait transparent. Il faudra dans ce cas faire un premier rendu blanc plutôt que noir, et utiliser le mode de fusion opposé : « Darken » ou « Obscurcir« .

C’est donc une étape relativement rapide que vous pouvez facilement inclure dans votre workflow. Vous pouvez maintenant affiner la synchronisation des compteurs avec la vidéo en observant les changements de direction, zones de freinage, ou tout autre indice qui va vous permettre de valider la cohérence des informations affichées en temps réel.

A titre d’exemple, voici le genre de chose que vous pouvez très facilement accomplir avec DashWare pour afficher quelques informations minimalistes :

 

 

Conclusion

DashWare est un excellent outil pour ajouter des compteurs et autres données sur ses vidéos, à quelques bugs près. Jouissant d’une large compatibilité en ce qui concerne la source de données, elle est surtout gratuite et ne nécessite qu’un smartphone pour collecter ces dernières, ce que la majorité d’entre vous fait certainement déjà via Strava ou une autre application permettant de suivre son parcours.

Le rachat par GoPro de ce soft n’est pas anodin, et les dernières rumeurs concernant l’ajout d’un capteur GPS dans la Hero 5 vont dans le sens d’une intégration complète de ce genre d’outil dans le futur par la firme.

A noter qu’il est également possible de créer ou importer de nouveaux compteurs, bien que les informations que j’ai pu trouver sur le sujet soient assez rares.

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :
Posted in Vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.